Stratégie complexe ?


  STRATEGIE DE SUJETION COMPLEXE 

 

N'y a t-il que la force pour assurer le commandement d'une structure hiérarchique ?

L'autorité peut-elle agir en dissimulant son action directrice ?

.

..     ...Résultat de recherche d'images pour "image de guerrier hd"....Résultat de recherche d'images pour "image napoleon"

 

...............          S-S-P-F :

 

..........................   Qu'est-ce donc que cette acronyme ? Voilà la question. Cette page vous propose, au travers d'une théorie personnelle, une explication possible concernant le fonctionnement des systèmes politiques modernes. Nous pourrions commencer cette étude en nous étonnant de constater que tous les régimes politiques contemporains, démocratiques ou pas, probablement un peu vite ou par effet de mode sous l'impulsion non innocente de leader charismatiques, se qualifient comme étant des régimes démocratiques !! Ailleurs, quelques chefs d'Etat font l'unanimité ! .... et sont élus avec 98% des suffrages ... . Un dictateur ne ferait pas mieux .... . Les mauvais esprits diraient qu'ils sont des êtres -Extraordinaires ! 

Je suis un impertinent ! Il faut encore préciser que le travail présenté sous vos yeux reste "amateur".  Je vous dirai donc pour commencer que je peux me tromper, ( Me voilà désormais trop modeste car qui peut prétendre avancer une hypothèse inconstetable ?... un peu comme tous les savants à qui l'on prête une confiance exagérée et qui ne font que raconter des conneries démenties peu de temps par les faits ou l'histoire après obtention du succés ). Vous jugerez. En résumé et en guise d'introduction à ce sujet, Je dois bien avouer que mon vécu et l'observation de mon quotidien me font douter de la réalité de nos rouages démocratiques.

Le citoyen est-il encore maître de son destin et détient-il encore réellement cette fracion du corps politique concédée par le suffrage ? Par quels mécanismes se pourrait-il qu'un système politique démocratique soit parvenu à un stade ultime de corruption dirigé par un petit nombre ? Que représente donc cet intitulé barbare .... SSPF ??

Il s'agit d'une néologie personnelle... D'un acronyme, se prononçant "SSPF" novateur signifiant simplement ....

.

.Résultat de recherche d'images pour "photo de stratégie militaire"

.

... "SSPF" : "Stratégie de Sujétion PluriFactorielle" ... ou Stratégie de sujetion complexe- ( cf infra N° 9 du manuel du pouvoir ) - Son contenu peut être qualifié de théorie sociologique spéculative -

 

                      Cette terminologie inattendue m'est apparue nécessaire pour qualifier un procédé complexe de sujétion. Comment contraindre les masses de population malgré la protection conférée par les rouages démocratiques ? Voilà la question - Il est peu de littérature sur le sujet ! On se demande pourquoi ? On évoque rarement les stades intermédiaires entre la démocratie et le despotisme oligarchique

On s'imagine souvent qu'une seule et unique manière  de contraindre autrui : Par la force des muscles biceps ou par l'intermédiaire d'une armée lorsqu'il s'agit de relation entre les différents groupes humains, ainsi de faire cette erreur classique selon laquelle la plupart des autres systèmes relationnels échappent à la contrainte. Où se cache la manipulation ? La même question sournoise vient s'imiscer dans notre quotidien politique pour s'interroger sur les arcanes de nos régimes dits "démmocratiques". Nous sommes tous persuadés que la démocratie nous met à l'abri d'une manipulation par quelques personnes ou groupuscules organisés et mal intentionnés. Est-ce si certain ? J'ai toujours voulu savoir d'où vient cette curieuse sensation que nous ressentons parfois dans notre vie quotidienne et citoyenne d'être subtilement orientés, ... manipulés ! ? N'avez-vous jamais ressenti cette impression bizarre selon laquelle quoi que vous fassiez, tentiez dans la logique des maillons institutionnels proposés par le schéma juridictionnel classique, votre action reste infructueuse ou indifférente ? C'est au départ de ces premiers constats que j'entrepris il y a longtemps ma recherche sur la réalité et les dessous de notre schéma politique et social. J'en arrive aujourd'hui à la conviction qu'il existe divers moyens de contraindre subtilement ou dévier n'importe quel système institutionnel de manière à le rendre inefficace ou de passer outre ses protections dans le but de le contraindre à une volonté unique. Il était temps de la modéliser pour ouvrir la voie d'une critique constructive.

......................................        C'est ainsi que nait l'hypothèse controversée de stratégie complexe de sujetion. 

.

 

    Complément théorique sur  la SSPF ou stratégie de sujetion complexe     -

DEFINITION :

Si je devais la résumer, je dirai ainsi :

<< ... La stratégie complexe consiste en un dispositif hiérarchique pyramidal feutré reposant sur un principe de dématérialisation, d'éloignement et de dispersion des vecteurs de l'autorité. ... >>

.Allons plus dans le détail ....

.
<<........ La stratégie de sujétion complexe ou plurifactorielle consiste en une théorie explicative et descriptive de la dérive des systèmes politiques. Elle repose sur un mécanisme de commandement pyramidal feutré, majoritairement résultat de la perversion de la totalité des régimes politiques et se construit progressivement, de fait par des pratiques déviantes réfléchies, dans le but de sauvegarder l'apparence démocratique des institutions. Son principe consiste à masquer l'origine centralisatrice des décisions ou actes par un ensemble de dispositifs subtils de décisions, d'incitations, d'applications et de coercitions.

Son but consiste à justifier l'autorité pour en assurer la continuité en faisant coïncider en apparence la théorie avec les aspirations idéologiques circulant au sein des masses populaires. Dans cette hypothèse, les structures d'un pouvoir moderne oscilleraient de manière cyclique entre deux pôles, partant d'une phase pseudo libérale, imposée par les aspirations idéologiques populaires, système intenabe en raison des contradictions matérielles que comporte ses aspirations intellectuelles, reculant trés vite dans les dédales d'un pouvoir centrale dissimulé, masqué par les artifices de la stratégie complexe, pour aller vers une phase de rétablissement autoritaire, nécessaire au retour de l'équilibre des structures sociétaires. L'invisibilité de la structure de pouvoir sous-jacente lors d'une phase pseudo libérale, intégrant la stratégie complexe repose sur un double principe d'éloignement ainsi que la dispersion des vecteurs de l'autorité  ( ... par multiplication, dilution dans un ensemble de vecteurs hôtes ) auquel s'ajoute une stratégie connexe d'orientation de l'information.

Elle peut hypothétiquement être considérée comme l'aboutissement ou la parade officieuse de certains protagonistes politiques en considération du frein que peuvent représenter les contre-pouvoirs démocratiques en vigueur dans nos sociétés modernes. Dans l'hypothèse de corruption et d'une déviance systèmatique des institutions politiques, on peut alors la qualifier de maillon final de l'adaptation des structures de pouvoir au schéma contestataire cyclique des sociétés complexes.

La stratégie complexe repose sur un réseau social connivent de type oligarchique s'intégrant dans l'ensemble des dispositifs vitaux liés aux institutions, opère collatéralement par diverses stratégies de communication, ainsi que par l'intermédiaire de procédés subtils de rappel à l'ordre. Son efficacité repose sur un travail synergique et simultané des divers éléments sur lesquels s'appuie son action. .... >>

.

Résultat de recherche d'images pour "dessin caricature de la manipulation politique"..... Résultat de recherche d'images pour "dessin caricature de la manipulation politique" ..... 

.

.....            Nous devons d'emblée situer le domaine d'action et l'environnement de cette théorie en précisant qu'elle concerne les dérives des régimes démocratiques et vient compléter, expliquer l'aspect méthodologique de la loi d'airain de l'oligarchie ( cf rubrique du "dictionnaire anarcho") -

cf site tiers sur wipikédia  https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_d%27airain_de_l%27oligarchie. Son potentiel peut se concevoir en amont de la constitution des régles fondatrices d'un système démocratique ou peser à postériori par dérives sur n'importe quel système organique concernant les institutions politiques. Ne voyez pas en ces lignes la description ou le tracé de thèses racistes . Je ne vise aucune race ou groupe ethnique ni confessionnel. Ce qui est à disposition de l'un est à disposition des autres et j'examine seulement un procédé théorique général dont l'observation peut être faite depuis l'aube de la civilisation partout dans le monde, au sein de chaque société.

.......................         Cette théorie ne signifie pas non plus que le concept démocratique est un rêve impossible, une chimère ni que le monde sera objet d'un chaos perpétuel mais que les tentatives mises en oeuvre jusqu'alors, partout dans le monde, sauf exception, ne comportent pas encore les maillons institutionnels sincères ni assez efficaces pour la mettre en oeuvre. Ainsi, la démocratie serait dans cette hypothèse, y compris à notre époque et depuis toujours une fiction juridique, un jeu de langage, une fiction terminologique, permettant d'assurer la continuité du pouvoir lors d'une période de transition "pseudo libérale", en pleine maturité de la société matérielle où le niveau de conscience des populations ne permet plus l'expression de la force directe tandis que ne sont pas encore en place les maillons institutionnels permettant l'application stricto sensu des principes circulant dans les milieux médiatiques et intellectuels.

.....................             L'exemple le plus classique de cette fracture peut être observé dans le milieu du dialogue social où, malgré le processus démocratique apparent mettant en jeu le dialogue et la création parlementaire, persiste encore de manière séculaire le rapport de force lié à la "grêve" et au "blocus". Ne peut-on créer un processus institutionnel local permanent de dialogue, de recherche et de création précédent l'affrontement ? Non,... Impossible ! Car le domaine économique est aujourd'hui encore le sujet où convergent les principales contradictions entre les dogmes et la réalité. On peut donc résumer en partant de cette théorie, qu' il n'y a qu'un tout petit pas à franchir pour affirmer, ou plutôt supposer, que les systèmes politiques Européens, dont la France, sont eux aussi l'objet d'un pouvoir oligarchique dissimulé. Ce pas ne peut être franchi que par les consciences individuelles, dans un esprit constructif et de recherche pour élaborer le système politique de demain.

........................       Je lui donne ses premières briques : Le collectif citoyen universel - Tel est le seul but de cet écrit -

.


                 La stratégie complexe de sujetion se caractérise par deux principes fondamentaux lesquels s'expriment en deux grands domaines directeurs matérialisant chacun de ces niveaux d'application. Nous développerons progressivement le contenu de ce procédé relationnel tantôt dans le texte fondateur du MDP, tantôt au travers des textes secondaires et dérivées sur le sîte «enim-cerno» afin d'en saisir le filigrane puisque son principe consiste en une ramification de ses maillons au sein d'une mutitude d'éléments. Attention ! "Stratégie complexe de sujetion" ne signifie pas que les grands principes théoriques s'appliquant aux institutions soient malhonnêtes ou corrompus dans les concepts, ni que la majorités des agents qui les font fonctionner le soient, car ce sont les individus avec leur coeur qui donnent vie aux institutions, mais seulement qu'il existe un panel méthodologique potentiel ( ...jouant sur son incomplétude, ses faiblesses & lacunes ) visant à en corrompre le contenu et l'efficacité. Les sceptiques ou les détracteurs intéréssés répliqueront fort habilement à la lecture de cet exposé qu'il peut s'agir d'une confusion de ma part en notant que  chaque acpect de cette théorie correspond en réalité à l'observation et à la critique de paramètres naturels inhérents aux relations humaines, à la constitution naturelle des sociétés. En effet, je note très précisément, indéniablement qu'il s'agit d'une base conceptuelle parfaitement calquée sur des éléments spontanés. Sa force consiste justement dans le fait d'institutionnaliser, incorrectement ou de manière simpliste et réductrice, ce qui en fait ne peut l'être, de donner l'impression de corriger ces penchants tout en se contentant en réalité de raboter timidement ses angles puis de les transformer en régle de loi.