Créer un site internet

La première prophecit d'eucharilxtonw

 

-

Ce fut un "Lundi "-

-

"Celui qui était, est ... et sera"

( Structure de l'univers ) -

     La différence entre mystique et spirituel (définitions)

_

.

  << ... Écoute fils d'Adam et Eve, entité parcellaire du vivant égarée dans l'immensité, intelligence au rôle décisif ensemencée partout dans l'infini sur une strate matérielle ovoïde de la voute celeste propice à son développement :

 L’Éternel, incarné par la totalité des particules matérielles et des énergies premières irriguant l'univers, est notre D.ieu. Ce qui figure à ce jour en tant qu' inerte ou sans corps physique contient déjà le plein potentiel du tout puissant et relie chaque création, chaque chose, chaque instant dans un ensemble unitaire depuis le début jusqu'à la fin des temps.

Bien que dissimulé et dispersé en le moindre principe constitutif énergétique de l'immensité cosmique, vivant ou inerte contenant son potentiel d'animation futur, l'éternel est Un. Béni soit le nom de la gloire de sa royauté à tout jamais.

.

L'éternité, attribut du tout puissant, dénaturée à notre échelle humaine, s'inscrit au niveau des éléments astronomiques visibles dans un processus cyclique sans fin et se déploie ici bas au sein du régne vivant sur un instant fugace trompeur. Le phénomène du vivant importe uniquement pris dans sa totalité universelle en tenant compte de toutes les matières planétaires qui contribuent à son devenir-évolution et sans considération de la césure générationnelle.

Ainsi, le temps individuel est pour l'homme, comme pour tous les vivants, une illusion faisant obstacle à la prise de conscience de la vérité.

.

L'unité de compte du temps, comme le calendrier spirituel doit être considérée strictement d'un point de vue et par rapport aux éléments symboliques dématérialisés ou en repère des phénomènes astronomiques car chaque instant est une illusion dont les boucles sans fin s'écrivent au travers de pages strictement équivalentes. Tous les concepts spirituels, comme les dogmes religieux sont les échos répétitifs, déclinés sous des formes variées et infinies selon les civilisations successives, des mêmes projections archétypiques d'origine psychanalytique contenant les prémisses d'une réponse au code de l'univers.

.

 Seuls les annonciateurs, dont la succession se fera jusqu'à la fin des temps et entre lesquels ne peut exister de hiérarchie, à l'unisson des prières et grâce au soutien indispensable de leur commnauté, savent connaître par avance et démeler avec lucidité la complexe intrication de l'univers pour mener pas à pas les peuples vers un meilleur entendement et un devenir au plus prés de la volonté du père. En conséquence, l'apport de ces différents contributeurs successifs ne se contredit pas mais ne fait que perfectionner l'édifice des institutions et des lois élémentaires applicables au genre humain. Puisse cette force évolutive guider l'humanité en cette étape décisive de la convergence des savoirs devant éclairer notre contribution à la métamorphose de l'univers vers son dessein de lumière. .... >>

____________

_

 

 Eucharilxtonw, le 09/02/2018 - 18H40- pour enim-cerno

 

                                                                           

Images et Photos de Spirituel. 265 564 images et photographies libres de  droits de Spirituel disponibles à la recherche parmi des milliers de  photographes.

_

............................................        Ne soyez pas étonnés ni trop sévère à l'égard de mon propos ! Certes, le style narratif du texte m'oblige à employer une terminologie spécifique faisant appel à la notion "d'annonciation", qui elle même renvoie à la notion de prophète ou de prophétie : Sachez bien que je ne suis pas spécialement adepte de cette dimension. Je ne concois pas le prophète dans un sens biblique et religieux où l'homme serait un être magnifié par une "aura" divine qui le place au dessus des autres comme un être distinctif, digne d'un destin particulier et supérieur. Nous sommes tous les enfants, une partie infinitésimale du corps et de la puissance de D.ieu. Voilà ma conception du divin. Nous sommes en quelque sorte ses assesseurs en pleine formation continue, sur ce rochers perdu que représente la planète "terre".

Combien de génie l'humanité peut-elle compter depuis l'origine des temps ? Ils sont innombrables, tous égaux : Celui qui créa la roue et que l'on a oublié depuis fort longtemps, ceux qui dessinèrent puis construisirent les châteaux ou les églises ou cathédrales en des temps immémoriaux, celui-ci qui écrivît tel livre, aujourd'hui classique, devenu particulièrement célèbre et dont on apprend les textes dans les manuels scolaires,... celui qui inventa tel ou tel autre remède ou potion médicinale,... tel vaccin, ... celui qui inventa la presse et les méthodes pour confectionner les livres, ... celui qui inventa le moteur ou le non moins célèbre Hertz qui découvit les ondes radio dont les applications ne se comptent plus .....ceux qui inventèrent au fil du temps les rituels religieux ou les concepts politiques, aujourd'hui devenus démocratiques,.. etc.... . Je ne crois pas qu'il existe un génie particuliérement disctinctif. Nous sommes tous les artisans, spécialisés, contribuant au progrés de la civilisation. Les constructions politiques et surtout cultuelles s'entourent d'un connotation affective qui leur confèrent un caractère particulier étant donné le carrefour historique, civilisationnel et institutionnel sur lequel repose leur création - On leur reconnait un mérite que l'on ne voit pas ou moins chez les autres !

_

Quelle place pour la spiritualité à l'aube de 2020? | Ça s'explique |  Radio-Canada Première

_

Certains autres individus sont capables d'observer l'humanité dans son ensemble, avec intuition, intelligence et désintérêt, à un haut niveau de généralité de manière à faire des propositions d'ensemble. Ces propositions sont parfois de nature à lier, ...à relier les autres institutions du moment, et permettre à l'humanité de franchir des paliers de civilisations. Ils ne sont rien de plus ni de moins que des hommes équivalents autres hommes. Nous travaillons tous, chacun à notre manière et à notre niveau, au bien commun.

Cette prophecit apporte par ailleurs une multitude d'enseignements et de pistes de recherche :

Premièrement sur la notion calendaire, car je demeure persuadé que notre condition humaine ( rythme des cycles / échelle dimensionnelle/ horloge biologique ) est un obstacle à la perception des réalités, de même que notre échelle de comptabilisation de "Temps" est complétement faussée, décalée par rapport à la réalité matérielle de l'univers dans le déroulement des mécanismes atemporels, cycliques, fractals qui animent ses entrailles. Nos unités de compte perturbent la compréhension que nous pourrions avoir des cycles de la vie ou de l'univers. Or, de cette compréhension dépend l'harmonie avec notre environnement de manière générale, mais surtout la symbiose pouvant exister entre les hommes. Nous devons donc ré-inventer une horloge spirituelle qui permettra d'en prendre mieux conscience. Ce nouveau calendrier reprendra les grands principes monothéistes et spirituels faisant unanimité au sein du genre humain.

Secondement à propos du lien que nous avons et de la définition des concepts "divins", particuliérement au sujet de l'erreur anthropomorphique dont ils font l'objet dans la religion. Je suis donc persuadé qu'il faille redéfinir les prières qui en font sujet dans les thèmes spécifiques de toutes les religions et c'est pourquoi je tente d'inclure dans cette prophecit quelques éléments qui se prêtent à un nouvel entendement.

Pour en savoir davantage, ....

Je vous donne rendez-vous sur les autres pages des "sept prophecits d'Eucharilxtonw".

_

7 signes que vous êtes une personne hautement spirituelle | Esprit  Spiritualité Métaphysiques | Spiritualité, Spirituel, Méditation

______________

___

 Near Death Expérience / Dimension métabolique/...

Universaliste & spirituelle de la NDE

LA FIN DE VIE ... C'EST QUOI ?

_______Extrait______

https://fr.aleteia.org/2017/08/28/experiences-de-mort-imminente-la-mise-en-garde-dun-theologien/

<< .... Arnaud Join-Lambert, théologien, enseigne à l’université de Louvain, en Belgique. Après avoir publié en 2010 un ouvrage sur les NDE (expérience de mort imminente en français), il continue de s’intéresser à ce phénomène, souvent très positif pour les personnes qui le vivent : Cela fait plus de 40 ans que les NDE ont fait leur entrée dans la culture contemporaine. Il y a ce que j’appelle une sorte de « péché originel » dans ce domaine, bien involontaire au départ mais qui continue à se transmettre. Je m’explique. Lorsque Raymond Moody (médecin auteur de La vie après la vie) a collecté sa centaine de récits, il a constaté des éléments récurrents. Il a alors reconstitué un récit type, qui est devenu la référence des NDE. Tous avaient été vécus positivement, ce qui a aussi orienté les premiers écrits sur le sujet. Comme c’était des éléments en commun, cela équivalait à une sorte de preuve. Des auteurs, aussi connus que ceux que vous citez, sont restés dans le registre de la preuve, typique des années 1970 et 1980. Or des milliers de récits ont modifié ce récit type de Moody, jusqu’à réduire les éléments communs à très peu. Il convient donc d’être au minimum prudent si l’on s’aventure dans l’utilisation de ces récits. Et cela me parait hasardeux d’en tirer des « recettes » pour « bien mourir ».  .... >>

_______Fin extrait_______

- Mon avis-

Il n'est point de certitude sur le sujet. Mais nous pouvons faire quelques constats matériels.

Une expérience près de la mort ... n'est pas la mort elle même. On ne revient pas de la mort ! ( Sauf pour un illustre ). Tout ce qui suit fait donc état des derniers instants de vie plutôt que de la mort elle même. Je parle alors plutôt d'une expérience <<près de la fin de vie>>.

Nombreux témoins font état des mêmes images ou d'une expérience sensiblement identique ( récurrence) ... sans pour autant parler d'un schéma uniforme, ni unique - Des images reviennent souvent : Sortie du corps / Tunnel de lumière / Accueil par des proches / Film de la vie / Contact avec des entités transcendantes /... Etc ..., ... .

On pourra toujours analyser la chose sous différents angles : 

 Il existe un aspect médical (1) un autre spirituel (2). J'en ajoute un dernier universaliste (3). 

_

1- ASPECT MEDICAL

_

Lors du décés d'une personne, un mécanisme progressif d'extinction des flux sanguins, psychiques et nerveux semble logique ainsi qu'inexorable. Ce fait médical paraît incontestable. On peut donc simplement concevoir le phénomène NDE comme un processus psychique, inhérent à notre espèce et simplement conforme à une dégradation de la matière cérébrale ... en tenant compte que personne ne connait ladite vitesse de dégradation ainsi que la dimension élémentaire signant le bout de ce processus : L'échelle de base du processus de la conscience, de la vie elle même demeure un inconnu et rien n'interdit la continuité de son fonctionnement à des échelles microscopiques ( moléculaire / atomique / sub-atomique ), indétectables lors des derniers instants de "vie" alors que le corps semble éteint ... depuis même des heures ou peut-être des jours. Voilà une première approche de la NDE.

Cette vision ( d'une activité biologique cérébrale post mortem ) permet d'inclure des images stéréotypes ( archétypes psychiques & religieux // Souvenirs / etc ... ) ainsi qu'une hypersensorialité dont font état ceux qui voient ou ressentent les événements autour d'eux : La mort clinique ( médicale par le médecin ) ne signe donc pas la fin de "vie" au sens stricte. Il serait intéressant de diriger une expérimentation scientifique autour des "micro-énergies"( émission & réception du ... magnétisme / Onde sonore et lumineuse / énergie  ) autour des corps sans vie après le décés et sur plusieurs jours afin de comprendre l'activité interne ou les échanges avec le milieu environnant. Le mythe de "l'après" peut ainsi naître de cette confusion ou de ce glissement des "limites" entre le vivant et l'inerte au jour ou la science permet de faire reculer les frontières. Constatez qu'en milieu hospitalier, nos technologies peuvent maintenir en "vie" des corps pourtant condamnés. Mieux : La science ne met donc pas en sommeil définitif la notion divine puisque le sacré y trouve encore sa place dans une nouvelle et potentielle dimension alternative ou glisserait ce dernier souffle de vie microscopique. C'est un constat général sur tous les aspects de la question.

Par ailleurs, cette porte ouvre un nouvel inconnu vers ce qui relève des archétypes spirituels construit par l'humanité ...

_

2- ASPECT SPIRITUEL

Comme descendant d'une lente évolution animale sur la planète Terre, nous sommes le fruit d'une matérialité dans un ensemble sans limite connus sous le nom  "D'UNIVERS" : Ce terme intégre la Totalité des matières et énergies visibles ou invisibles meublant notre dimension matérielle. Matière vivante, nous sommes une des composantes contribuant au devenir de ce volume matériel infini, en constante évolution.

La religion se construit sur une stratification de comportements stéréotypés et diverses images archétypiques dont se transmet le souvenir par des rites codés. Ces éléments convergents deviennent au fil du temps une pratique, cultuelle et transcendante, faisant la communion entre les membres du groupe ainsi que les différents aspects de l'existence touchant l'affect.

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Nouvelles-revelations-sur-la-vie-apres-la-mort-NDE-Neard-Death-Experience-640788

_

Lecture de la lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 3, 26-28 ...

Frères,

en Jésus-Christ,

vous êtes tous fils de Dieu

par la foi.

En effet, vous tous que le baptême a uni au Christ,

vous avez revêtu le Christ;

il n’y a plus ni juif ni païen,

 il n’y a plus ni esclave ni homme libre,

il n’y a plus l’homme et la femme,

car tous, vous ne faites plus qu’un

dans le Christ Jésus.

__________

Nous détenons tous une part indivise de la manifestation ou présence divine. Nous sommes tous les composantes microscopiques, bien que convergente, d'un ensemble unitaire se mouvant, évoluant dans une direction encore indéterminée à notre échelle. L'espèce humaine serait potentiellement affublée du devoir de sortir de sa condition réflexe et animale pour mener le vivant vers un destin réfléchi dont la teneur nous échappe encore à ce jour.

Notre pratique séculaire la plus répandue du culte met en évidence les notions piliers du dieu unique, de respect de loi de dieu et de rédemption du péché pour accéder au salut de l'âme. L'accent du dogme est mis sur le lien qui existe entre nos actions sur terre et la quête d'une paix dans l'au-delà : Un peu comme s'il existe un lien entre le devenir de la sphère materielle et le bilan individuel ou même collectif de nos actions réfléchies. Ce bilan d'action semble ancré dans notre génome au point que la (in)conscience intègre cette dimension jusqu'au plus profond du fonctionnement de la psyche, y compris aux derniers instants de son existence individuelle.

C'est sur ce point précis que reviennent les images et archetypes de notre polémique sur la fin de vie ( NDE ). L'expérience montre bien que le bilan de nos actions tout au long de la vie revient hanter l'instant du passage à trépas. L'injonction génétique du sens de la vie, ignorée par le conscient, nous impose ses mécanismes à ce moment précis non seulement au travers des instincts mais surtout au travers des archétypes psychiques que nous prenons soin de convertir en thèmes religieux. Ainsi, j'ai le souvenir d'un religieux évoquant le jugement de la conscience comme une auto-condamnation des actes répréhensibles commis à l'encontre de l'objectif principal enfoui au fond de nos âmes : << ... Si vous donnez un jour une gifle à quelqu'un, ... Ne la donnez pas trop fort ! ... pensez qu'au jour du jugement dernier, vous la vivrez sous tous les angles et notamment à la place de celui qui l'a reçu ! ... >>.

Le jugement dernier correspond ainsi à l'archétype inconscient de cette volonté inscrite au sein du génome et correspondant à la place de l'homme pour rétablir un équilibre global contrarié.

Il semble donc bien vrai que le seul jugement dont nous devrions craindre le "verdict" au dernier jour de notre présence sur terre, ... c'est celui de notre propre conscience. D'autant plus que personne ne connait le temps ( Réel ou relatif / écho répétitif ) que dure le mécanisme de ce bilan.

https://traditionreligieuseethistoire.com/2020/09/07/peche-et-redemption/

_

Notre phase de développement actuelle, monothéiste ( abrahamique / qui correspond précisément au niveau de développement de l'expèce "homo sapiens-sapiens" ) signe la fin des pratiques imaginaires hétéroclites mais surtout la prise de conscience d'une nécessité de construire un dogme universel conciliant la pshère spirituelle avec la connaissance objective pour enfin accéder aux dernières portes du savoir.

Nous sommes de nouveau aux portes d'un bouleversement "génético-psychique" équivalent au passage du silence à la parole ... une phase supérieure équivalente à la prise de conscience lors de la sortie du jardin d'Eden. Mais, en considération de ma proposition philosophique, cette phase doit pour la première fois ( ? ) être déclenchée ... et non pas le fruit d'un sursaut génétique naturel ( résistance régressive du milieu ). Un échec en ce domaine signerait la fin du règne d'homo sapiens pour laisser sa place dans un futur lointain à une nouvelle forme d'intelligence qui sera elle même soumise tôt ou tard à ce même enjeu.

Il faut voir plus loin dans le cadre de ma théorie; Je veux maintenant observer en quoi notre individualité animale met en jeu des mécanismes plus vastes et intégrés dans une trame matérielle infinie de l'univers.

________

3-ASPECT UNIVERSALISTE

( unité des matières & énergies du cosmos )

_

Le vivant ne doit plus être considéré comme une exception dans l'univers ... ni comme une "individualité / Rareté" sur un rocher inerte. Il est absurde de voir le vivant sans envisager son rôle dans un ensemble à l'échelle de l'univers. Notre place s'inscrit en interaction de toutes les matières et énergies vivantes, au sein d'une couche sphéroïdale de l'univers où le développement du vivant à sa place, et sa fontion dont il reste à comprendre les interactions.

Nous serions alors les micro-organes ou micro-organismes, parties indivises, d'une masse "matérielle / énergétique" en devenir qu'il ne faut envisager que dans sa totalité : L'univers ( ... Cette totalité peut alors être considérée comme  l'instance divine nécessaire au fonctionnement de la psyche ). Ainsi, notre âme ne doit pas se concevoir comme une individualité éparse ou solitaire, en errance et sans but dans un vide stellaire. Dans ma théorie, je concois l'au delà comme une composante d'un ensemble infini, une masse énergétique potentielle au sein de laquelle s'opère des échanges en fonction du niveau de fréquence.

Le passage vers l'éternité, au sens religieux, se définit alors comme le fait de rejoindre un nouvel ensemble "vibrato /énergétique" dont l'état et la dimension échappe encore à l'entendement humain. Je ne parle donc plus dans mon hypothèse d'une individualité mais bien l'équivalent, métaphoriquement parlant, d'une goutte d'eau qui rejoint la mer, d'une micro-onde rejoignant un vaste écho, un fragment séparé de sa totalité le temps d'une vie sur terre. La NDE correspond à la frontière entre ces deux états hypothétiques dont nous ne savons encore rien; Comme en mathématique, les "limites" décrivent et contiennent pourtant tous les éléments ou mécanismes globaux des états environnants. Il est tout à apprendre sur un sujet rejeté, nié et tabou depuis l'élaboration archaïque des mythes primitifs et la croyance d'une "fin", considéré comme triste et depuis toujours privée de son plein potentiel par des rites inadaptés.

Au travail !

OUI ! Avant de naître, de la vie à la mort, bien après et pour l'éternité, ... nous sommes "UN", ... partie intégrante d'un univers dont nous igorons la plupart des mécanismes.

Je voulais faire un long développement sur ce sujet ... mais le sujet est délà largement abordé sur d'autres pages.

Je vous y renvoie ...

http://www.enim-cerno.com/pages/l-univers-selon-eucharilxtonw.html

http://www.enim-cerno.com/pages/marche-univoque-du-vivant-vers-un-objectif-determine.html

http://www.enim-cerno.com/pages/la-premiere-prophecit-d-eucharilxtonw.html

 

 

.                                                                             

Date de dernière mise à jour : 30/09/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !