EDITO- Introduction au M-D-P

                         EDITORIAL : La lettre personnelle du Marseillais -   

             ...................................................................................................................................................................................

Un citoyen parle, librement, aux citoyens de France et du monde dans l'espoir d'éveiller les consciences sur la démocratie de demain. Une démocratie liant tous les pueples dans le cadre d'un dessein politique et spirituel ....

.

..........              Win 20160714 16 49 11 pro

  .

 

.                                                                   Chers amis lecteurs, bonjour : Merci de prendre quelques minutes sur ce site - Il vous faudra cependant bien plus que de la patience pour décrypter le message philosophique véhiculé par l'ensemble de mon propos . Nous allons parler ici des modalités de la démocratie de demain : Je la concois "participative" et mon but sera de vous en convaincre. Voici sur ces pages internet un dogme philosophique complet passant par un projet de civilisation, une ''théorie d'univers'' et un projet institutionnel de démocratie participative ''Le collectif citoyen universel''. Ci-joint une vue en coupe de la coupe ''théorie d'univers'' pour vous donner envie de lire cette page - (cf barre de menu à droite ) -

Logo enim cerno

 Je tiens par ailleurs, en guise d'introduction à ces pages "internet", à vous faire mes plus plates excuses pour les maladresses de langage et erreurs d'écriture dont je sais hélas le texte lourdement chargé. Je suis un bien piètre littéraire mais vous ne devrez pas juger le fond par sa forme . Le langage écrit n'est qu'un véhicule imparfait, conçu pour échanger des idées et c'est uniquement à ce titre que je veux être jugé . Mon point de vue n'a pas plus de valeur qu'un autre et je ne prétend détenir aucune vérité absolue . Il ne s'agit pas non plus de vous convertir à une nouvelle religion ou de faire de vous des marginaux ou dissidents mais seulement de vous inviter à rester vigilant et de conserver l'esprit critique en toutes circonstances. Autant à l'égard des dogmes véhiculés par nos sociétés que concernant les constructions privées. Les systèmes les plus performants peuvent avec le temps se corrompre et tomber dans l'inefficacité. L'usure à raison de tout, surtout lorsque ce principe devient une méthode de corruption des institutions. La démocratie, la liberté d'expression, la dignité de l'être humain sont des valeurs fragiles; un combat de tous les instants sur la pérennité desquels il est impossible de compter. C'est pour avoir cru à des acquis intouchables que notre modèle social s'est fourvoyé dans les travers les plus invraissemblables sous la pression de forces dislocatrices au point de le plonger aujourd'hui dans un risque vital . Non pas que le changement soit regrettable puisque je condamne une partie non négligeable du modèle occidental, même dans sa période glorieuse, mais s'agirait-il de s'assurer que celui-ci aille dans un sens progressite . Ce n'est pas le cas ! 

Les indicateurs font état d'un retour vers des solutions dépassées dont on connait les conséquences désastreuses et les efforts nécessaires pour en sortir. Une répétition de l'histoire passant par une phase féodale avec des allures de progrés technologique. Personne ne peut souhaiter cela. Il sera aujourd'hui difficile de résister à un nouvel effondrement durable et profond de la matrice si les citoyens, de leur propre entreprise, ne mettent pas en place l'édifice institutionnel qui comblera les lacunes de la machine psychique dont nous avons pris l'initiative de détacher le cours naturel par l'intelligence externalisée, le langage et la civilisation. J'ai ce mérite de présenter des solutions viables et de crier qu'il n'y a pas de fatalité. Est-ce trop tard ? La spirale infernale des événements n'a de sens que si l'on conserve les données matérielles et politiques mises en oeuvre par les différents gouvernements à la tête des grandes nations. Il faut en changer mais en prenant garde de ne pas basculer dans d'autres types de fanatismes équivalents ( économiques, politiques ou religieux ). Je ne crois en aucun idéal mais seulement dans l'esprit critique - Comment vous résumer le contenu de ce site ? Procédons par ordre -

Loin de moi l'intention de vous faire la morale ou de vous culpabiliser - Ne vous fiez pas aux apparences - La méthode provocatrice d'apparence, parfois méprisante à notre propre égard est trompeuse- Je suis avec vous et me compte volontiers dans le nombre des masses victimes - Il s'agit seulement au final d'un appel à la création d'une nouvelle organisation des forces de progrés de notre société - A la création d'une nouvelle force citoyenne face aux institutions "économico-politiques" aujourd'hui d'échelle planétaire. Ces forces ne nous ménerons pas dans la bonne direction sans un contre-pouvoir citoyen efficace, un retour vers des solutions dépassées ne peut satisfaire l'instinct progressiste inscrit dans notre génome. Nous sommes pourtant à l'aube d'une rechute générale de la civilisation. Pour la ènième fois engendrée par les contradictions intellectuelles tenant à notre système de pensée - C'est vers lui qu'il faut concentrer notre regard -

                                                                                                                              Le "manuel du pouvoir" n'est pas une invention improvisée à la hâte sur un coin de table pour assouvir un soudain besoin de célébrité. Je ne suis pas un homme de scène. Il correspond à un archétype personnel mais aussi surtout collectif dont je ne puis vous apporter au travers de textes thématiques que des éléments de réflexion disparates ainsi que partiels afin de vous faire partager une philosophie orientée dans le domaine politique. Je pris la plume pour la première fois pour en écrire les premiers éléments isolés voilà de cela vingt cinq années en arrière sous l'impulsion d'événements familiaux faisant suite à la décolonisation, certes datant de la génération précédente et un questionnement profond sur le sens et la sincérité des valeurs de notre civilisation. Certains passages du texte sont volontairement laissés selon leur écriture originale : Ils reflètent cette maladresse du jeune âge. 

Comment accéder ici à son contenu ? Dans le menu de la page d'accueil en haut et sur la droite de celle-ci - Le texte est divisé en quatre ( 1/1 et 2/2, etc... ) ... ; N'hésitez pas à le consulter-

Est-ce possible me direz-vous ? Est-il possible que les effets ou des conséquences historiques puissent se prolonger si longtemps après leur cristallisation matérielle ? L'histoire ne possède pas de fin ou de rupture ni de passé. L'oubli comme la transition vers une étape de civilisation supérieure ne peuvent exister que lorsque une logique, une réponse pertinente respectant à la fois les mécanismes ainsi que la direction de l'évolution de notre univers matériel est trouvée dans l'inconscient collectif : C'est en ces termes que l'on peut parler de volonté divine dont nous devons observer la trajectoire - La seconde guerre mondiale est un bel exemple de cette nécessité au regard des suites culturelles, de la construction Européenne et des procés pour condamner les coupables d'atrocité. Le dilemme causé par le supplice du Christ sur la croix, comme celui des préceptes transmis par les visionnaires de ce monde sont-il vraiment résolus ou assimilés dans les esprits ou les mentalités de la majorité des populations croyantes des milliers d'années après leur écriture ? Les guerres de religion ainsi que les nombreuses persécutions commises sur des peuples dévots montrent que non ! Foi d'historien, l'oubli n'existe pas !

                                                                                            L'imprescriptibilité, aujourd'hui reconnue en matière de cirme contre l'humanité, doit être un principe général du droit et s'étendre à tous les doaines faute de voir des comportements individuels, familiaux ( ou de grande échelle ) substitutifs entacher la trame historique et corrompre de proche en proche l'inconscient collectif. Aberrant, inapplicable ? Ce principe doit évidemment être encadré mais un fait doit être entendu :Tant qu'une cicatrice demeure sur le corps ( physique ou psychique ) de notre entité biologique, il ne peut y avoir de développement harmonieux. Il n'existe malheureusement aucun système collectif de traitement de la psyché humaine : Comment cela est-il possible dans un monde où nous traquons le moindre détail en tous les domaines de la vie ? Cette carence est volontaire, .... entretenue,.... Soyez-en sûr - C'est l'interrogation et l'impératif que travaille mon oeuvre tout au long de son écriture. Et pourquoi ne pas commencer à l'élaboration d'un tel projet ? J'ai pour ma part passivement vécu ces péripéties familiales dans mon enfance et j'ai naturellement cherché à y trouver réponse à l'âge "adulte" en incorporant ces données dans un ensemble correspondant à mon hétéroclite parcours professionnel et étudiant. La question centrale de cet essai bibliographique se trouve précisément être celle de la manipulation des masses et c'est bien actualité à l'appui, citée comme exemple sur ces pages, que l'on peut observer une minorité de gens habiles influencer des nations entières malgré un ensemble de proccesus dits démocratiques. Le sont-ils vraiment ? Nous sommes tous révoltés devant l'installation d'une dictature, des inégalités où devant le récit d'une affaire de corruption. Nous prétendons lâchement ne pouvoir rien y faire ! Cela est doublement faux - Voilà qui donne matière à réfléchir et c'est en voulant recenser l'ensemble des techniques à disposition des acteurs politiques pour corrompre les systèmes institutionnels que nait dans mon esprit fertile le "manuel du pouvoir". C'est aussi au sein de ce parcours éclectique que se trouve le secret de l'alchimie "enim-cerno" : J'ai toujours voulu trouver le chemin qui relie les disciplines du savoir entre elle. Nous sommes nombreux à ressentir la source, le socle commun gisant au fond des abysses du savoir et il est largement temps de créer un édifice institutionnel et culturel directement géré par les citoyens lambdas et capable d'en faire surgir les bourgeons par un travail collectif.

.....       Voilà surgi du néant les deux termes qualifiant l'intitulé de cette création dont je vous propose les tenants. Il n'existe pas d'armature institutionnelle ou constitutionnelle parfaite . Les institutions politiques doivent toujours être adaptée : Il en est ainsi. La stabilité ne peut se considérer qu'à l'égard des seules institutions spirituelles; C'est à ce niveau de la pérennité que doit intervenir l'armature du Collectif Citoyen Universel s'occupant de la sphère psychique. Le salut ne peut venir de la sphère politique ou matérielle. Les péripéties historiques de la République Française font état de cette quête démocratique impossible balancée entre exécutif surpuissant et instablité ministérielle, entre élitisme, représentation ou corporatisme et corruption . L'actualité nous en fait un exposé répétitif et lassant :

La fiction du mandat représentatif à échouée dans sa mission d'être un lien entre la nation et le peuple puisque "l'élu", tout puissant aprés son élection, devenu symbôle et objet sacré afin de légitimement le protéger pendant son exercice, par une déviance des textes  dans la société du droit tout puissant, ne peut subir de contrôle ni de sanction de sa base si ce n'est par une éviction au suffrage en fin de mandat : Mais il est trop tard, le mal est fait, la corruption inonde les pages sordides de la presse "people" ! Les citoyens ne peuvent plus reprendre ce qui à été volé ... Oui ! Volé - La République se meurt alors progressivement dans les "affaires" qui menacent de refaire basculer L'Europe dans les extrêmes politiques. Là n'est pas la solution mais il n'est actuellement pas d'autre alternative que de passer du laxisme à l'autorité omnipotente : Cette fausse alternative est elle même une embuscade intellectuelle où sont muselées les propositions dissidentes. Quelle juste milieu accorder entre les extrêmes proposés par la théorie ?

...........     Le seul contre-pouvoir efficace tient en réalité dans la seule main du peuple, par la possibilité d'un "vote de défiance" des élus et notamment dans la capacité des citoyens à pouvoir contrôler les actes de l'autorité après les élections ou édiction des lois et d'orienter ses dirigeants en informant les masses de manière permanente, concernant l'actualité du travail effectué ainsi que sur le contenu et la force d'une volonté venue des profondeurs. La masse citoyenne doit aussi pouvoir influer sur "l'orientation-évolution" de la matrice psychique collective. Ce lien entre le peuple et la volonté générale doit idéalement s'exercer dans le cadre d'une démocratie participative d'un nouveau genre

Cette démarche spirituelle s'accompagne d'une méthode personnelle d'approche, de requalification des connaissances pour faire le lien définitif, par un langage adapté et novateur, entre les différents méthodes de préhension de la réalité explorées par le genre humain au cours de son histoire : L'Euchariscton. Pour conduire cette démonstration originale et novatrice, je vous emmène d'abord vers une actualité scandaleuse ( top 50 ) qui montre les faiblesses de notre système représentatif. Les institutions qui sont censés défendre nos intérêts semblent absolument toutes gangrénées par les "affaires" : Tous les mécanismes sociaux finissent dans la corruption ou dans les travers, soit de l'excés soit paroxystiques - Ce principe est connu depuis l'antiquité - Pourquoi sommes-nous étonnés ? Seul un mécanisme passant par l'arbitrage et le contrôle permanent du peuple peut garantir la politique contre les dérives : Notre démocratie issue de la cinquième République n'est toujours pas capable d'assurer ce garde-fou . Le pilier de cette compréhension nouvelle passe dans un second temps par un essai bibliographique montrant une multitude de techniques capables de détourner des institutions gérées par des intermédiaires corrompus ou des représentants à la solde de mauvais dirigeants : "Le manuel du pouvoir". Ensuite, j'exposerai diverses théories personnelles ( SSPF - collectif citoyen universel - prophécits ) permettant de voir autrement la réalité qui nous entoure ainsi que de l'interpréter sur des registres nouveaux et enfin apercevoir un horizon salvateur, incarné par le CCU. Nous sommes tous, collectivement, par notre conscience, notre réflexion et nos initiatives la solution à la crise de civilisation contemporaine. En voilà un exposé personnel qui peut servir de modèle - Ces renvois vous fournissent de quoi lire !....

................ En résumé, le système philosophique ici présenté, fondé sur le concept, en construction sous vos yeux ( dont certains éléments seront terminés par le CCU ) tente de vous exposer et repose sur les piliers suivants dont chaque élément est un instrument au service de la cause principale décrite dans les "prophécits" :

- 1 - Une institution citoyenne spirituelle, gérée directement par les citoyens, dotée d'instrument de contre pouvoir. ( Collectif Citoyen Universel ... ou "CCU" )

- 2 - Une proposition de langage international, "L'huma", se construisant plus tard au sein des CCU au niveau planétaire en parallèle des langages locaux qui ne seront pas supprimés.

- 3 - Une conception globale du devenir de l'univers - "Prophécits"- dont chaque versant doit permettre l'approche et viser la réalisation.

- 4 - Etablissement d'une inspiration et d'un fond théorique commun à l'ensemble des religions monothéistes se soldant par la rédaction d'un calendrier universel monothéiste retracant l'ensemble des piliers évémentiels et conceptuels liés à nos croyances.

- 5 - L'archétype de la "Réflexion citoyenne" comme chemin de vie et chemin vers la foi.

- 6 - Listing des archétypes relationnels humains s'accompagnant des règles d'évolution et de résolution des paradoxes. Ce système, prolongeant l'effort de construction théorique inclu dans les divers textes historiques, devant théoriquement permettre d'intervenir pour désamorcer puis résoudre les conflits affligeant l'humanité. Ces principes doivent théoriquement, dans mon inspiration maladive, être au nombre de 24 et servir de base à l'élaboration de l'alphabet de "L'huma". Certes, il s'agira ensuite d'en définir les règles. Si D.ieu créa puis incarna le verbe dont nous sommes le signifiant, celui-ci fut souillé par l'usure du temps et il est temps de lui redonner son sens véritable . Je vous citerai un extrait choisi du prologue de l'évangile selon Jean ....

.

 ...........................................   extrait -                     << ... Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. .....Mais quant à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom,...... Et la parole ( le verbe ) a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père...... car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.....>>

......................................................

Nous serions tous enfants de D.ieu, Pourquoi, selon la réclamation de certains, refuser ce statut aux plus illustres d'entre nous ? ... La parole a été faite chair mais les modes d'expression, le contenu du verbe furent divisés par les aléas de l'histoire . L'esprit saint n'a pas de couleur ni de race. Il précéde toute création et demeure partout. A la portée de toutes les âmes qui souhaitent en faire apprentissage, il n'est qu'à le saisir en se connectant sur son "diaposon" Il peut s'exprimer dans le corps d'un, de plusieurs ou de tous.

Toutes les grandes familles ethniques reçurent une parole insuflée par le tout puissant et les codes pour guider nos pas dans chacun des actes de la vie en société. Pourquoi ne pas réfléchir ensemble à l'écriture d'un  texte commun à toute l'humanité servant de base à la connaissance et reprenant tout le savoir rationnel, l'histoire symbolisée des civilisations .... comme l'ensemble des régles exprimant les phénomènes relationnels.

...................................... ..... Ceci reste à faire, n'en est pour l'heure qu'au début ... et demeure pour chacun un objectif dans notre société moderne privée de sens et d'objectif spirituel - La voie est ouverte - Je ne fais qu'en proposer une illustration parmi tant d'autres sur un schéma global pouvant servir chaque citoyen - Le premier objectif demeure le "CCU" ( cf rubrique du collectif citoyen universel ).

.

        ...................................................................        Je ne suis pratiquant d'aucune religion mais permettez-moi néanmoins de poursuivre cet écrit par une allégorie théologique. Nous sommes au printemps d'une nouvelle ère de civilisation dont les pousses fragiles demandent à éclore et s'épanouir au soleil ou de faner lamentablement comme tant d'autre avant elle. Si nous n'agissons pas en temps voulu, les rigueurs hivernales mettront en sommeil pour longtemps cette volonté de vie jusqu'à ce qu'une civilisation soit enfin capable de sentir la chaleur tendue par la main de Dieu. Ce destin est d'ordre culturel et institutionnel : Assurer le relais des institutions centralisées, issues de l'âge de la force physique contraignante par un dispositif citoyen d'échange spirituel à dimension planétaire basé sur l'autogestion de l'information et "l'observation-régulation" de la matrice psychique.

Face au pouvoir politique doit se tenir une force citoyenne capable de faire contre-poids en dehors des impératifs dictés par la gestion de l'état. J'aimerai que nous soyons digne d'être ce peuple. Le "peuple élu" décrit dans l'ancien testament n'a pas choisi son génôme: Il s'agit de la race humaine dans son ensemble. Le "Manuel du pouvoir" est une sorte de réponse à cet écho familial dont la résultante fait naître un mécanisme sociétaire novateur. La société comme projection des données issues de la cellule primordiale que représente la parenté ? Et pourquoi pas ! C'est un apport important des sciences psychologiques que de prouver le parallélisme des phénomènes archétypiques ou symboliques . Je vous invite donc à la découverte d'une nouvelle institution : Le COLLECTIF CITOYEN UNIVERSEL . 

Voilà le seul objet novateur réel de ce site internet et le seul sujet vers lequel je veux au fond vous emmener. Les autres pages ne sont en réalité que diverses démonstrations plus ou moins maladroites, peut-être parfois convainquantes, servant cette cause unique du "CCU". Mon but consiste à vous convaincre de l'utilité centrale, primordiale de cette institution futuriste universelle. Je lui donne ici la place qui lui revient de droit bien que les pages qui s'y rapporte figure de manière plus détaillée dans le menu à droite . Cette page est un résumé en dehors de l'introduction ci dessous -

.

Quatre pages lui sont dédiées :  ...."Principes",.... "concrétement", ...."pas comme les autres", ...."processsus fonctionnels" ....

.

.

.............................................................. Mon message va plus loin - Je veux vous faire partager une vision globale et innovante de l'univers matériel issue d'une réflexion couvrant deux décennies - Un simple citoyen peut-il parvenir à vous faire partager son rêve "prophétique" en interpellant directement votre subconscient par des écrits venant du sien ? C'est le pari que je tente modestement mais avec conviction sur ma page intitulée....  "Les sept prophécits d'Eucharilxtonw".

.

........................   Ces textes sont mis à disposition gratuitement sur le Net - Ce service à un prix moral que je vous impose immédiatement avec une onligation de résultat -

.

                                              Aidez moi à les Faire partager-

.

....Voilà votre sempiternel devoir citoyen - Transmettez mon URL à vos amis - http://www.enim-cerno.com/pages/prophecit.html

Le principe novateur de ce modèle relationnel mérite d'être partagé .... surtout qu'il n'existe pas encore de proposition alternative réelle - Irons-nous encore au combat d'empire où vers les guerres de religion ? Tout porte à le croire car l'histoire se répète - Il n'est pas d'autre manière de les faire connaître car je ne dispose d'aucun vecteur publicitaire... mis à part votre noble volonté. Les pages de ce sîte se composent, s'écrivent et se modifient sous vos yeux, jour après jour, spontanément au fur et à mesure de leur écriture selon une inspiration réfléchie . Je veille à les détailler, améliorer et compléter progressivement. C'est la raison pour laquelle certaines pages peuvent sembler incomplètes en phase transitoire. C'est pourquoi vous ne pourrez dans un premier temps qu'en apercevoir la structure globale, les titres et l'armature avant qu'elles ne soient traitées ultérieurement en détail sur mon sîte. Je ne suis ni un professionnel, ni membre d'aucun parti politique ou d'un autre organe partisan. Merci de votre compréhension .

......................... La vie est un problème de choix, faites les vôtres ! Ce choix nous autorise à vivre simplement en jouissant de la seule matérialité. Il n'est pas d'obligation d'inscrire sa vie dans une dimension spirituelle.Voilà pourtant la seule vraie dimension qui puisse épanouir votre substance comme celle de l'humanité - Je mets en oeuvre sur mes modestes pages une infime partie de cette magie initiant la mise en oeuvre de ce travail collectif, ...vous serez les artisans de cette construction par des voies associatives car notre est monde est finalement prêt pour gravir cette marche évolutive. Ce siècle sera citoyen ou ne sera pas -Je fais ce choix courageux et poursuis cette quête ... maintenant commence la vôtre !  ........ . 

.

......................... Imagination, Volonté, Courage et Ténacité  seront les piliers de notre action citoyenne pour mettre en oeuvre les préambules d'une démocratie participative spirituelle - En voici, la recette. Bonne cuisine -

                                                                ...................................................................................................................................................

........................ Pour finir cet éditorial et vous donner envie de me lire (... ou de quitter immédiatement ces pages si ma ligne philosophique ne correspond pas à la votre car je connais les égoïsme qui divise notre humanité ), permettez moi de vous exposer ici deux passages.

Le premier est un court extrait de l'introduction du "manuel du pouvoir" que je pense significatif de l'état d'esprit de l'ouvrage .......

<< .................................................... ... Amis citoyens, je n' irai pas par quatre chemins . Il n' est pas dans mon état d' esprit de faire l' éloge et je ne suis pas de ceux qui congratulent parce que c' est dans l'air du temps afin d'obtenir mille faveur des puissants, alors permettez-moi d' d'emblée de vous présenter les principes moraux guidant chacun de mes pas et au travers desquels je mènerai l'ensemble du discours soumis à votre jugement :

 

De nouveaux périls inquiétants menacent notre humanité alors que nous disposons pour la première fois de notre histoire des éléments permettant d'aboutir aux desseins ultimes ! Le tocsin gronde mais personne ne l' entend - Certains parlent au nom de la force, ils sont craints . Quelques-uns parlent au nom de la foi, ils font douter ou enflamment les foules . D' autres parlent au nom de la science, on les admire . Méritent-ils ces hommages ?... Aucun n' est près de toucher la vérité à laquelle vous aspirez et qui justifie de leur prêter une quelconque glorification -

Aveuglés par des croyances devenues sectaires, bien que jamais innocentes, ces prédicateurs ne voient point; et plus souvent se battent pour les privilèges procurés par leur discipline que pour les découvertes qu' elle promettait, ... en oubliant malheureusement quel fut l' esprit même et la quintessence "universelle" de leur vocation –

Je n' appartiens à aucune de ces catégories de savant ou de vertueux qui promettent mille choses pour notre futur mais qui bien souvent ne font que construire le leur. Aujourd'hui c' est un citoyen, comme vous, qui décide de prendre la plume pour confier son modeste jugement et ses doutes en vue de faire converger une motivation inédite . Je ne prétends pas non plus détenir cette vérité absolue et inaccessible derrière laquelle nous courons tous, ni d' ailleurs posséder le centième de sagesse que semble véhiculer mes propos les plus prometteurs . Ceci n' est au fond rien de plus qu' une "méditation" à voix haute . J' ai seulement voulu la partager avec le plus grand nombre .

Je n' ai rien à défendre, si ce n' est un idéal, ou plutôt un rêve : Celui d' une humanité libérée de ses carcans idéologiques ainsi que des clivages partisans, ethniques ou groupusculaires ... mais il est à craindre que peu d'entre vous ne m' entendent car je ne possède pas l'étiquette de bon aloi. Je ne suis pas des «bons penseurs» que l'on met en avant quand ils tiennent une messe soporiphique s'adressant au peuple. Pourtant je sais que mon legs est des plus méritant . L'espoir est entre nos mains, comme l' est plus souvent la résignation .

Tant qu'une lueur de cette première poindra derrière les ténèbres de la fatalité, je mènerai mon combat pour informer les nouvelles générations .

... Qu'un seul d' entre vous prenne la peine de me suivre, d'entendre mon appel à l'alternative que constitue la réflexion collective ou la démocratie participative via l'institution du «collectif citoyen», et notre écho grandissant envahira les quatre coins du firmament ..." . je rêve pour l'heure de ce jour nouveau. ....>>

.

- Le second passage est extrait des "maximes et pensées en vrac" : Il donne une indication sur l'impératif que je fix et que nous avons désormais de partager les richesses issues de nos modes de production intensifs à peine de voir gronder encore mille fois la révolte et les guerres d'empire ...

<< .... Qu'un seul individu de la communauté détienne plus de quatre fois ce que posséde un autre, que ce soit de la richesse, des terres, de l'espace vital, des savoirs ou pouvoirs politiques est le signe d'un problème fondamental et rédhibitoire du pacte politique unissant ce groupe humain .... . >>
...................................                   Read more at http://www.enim-cerno.com/pages/maximes.html#Qvlh712JxP1hvcYA.99

..

.............. Renvoi sur des sites amis à découvrir

.Mon second site :

....................................                  http://le-manuel-du-pouvoir.e-monsite.com/

J'associe encore en cette période d'élection présidentielle mon projet avec un autre plus directement politique et immédiat -

. Pour une sixième répulique par JL Mélanchon - Notez bien que je n'adhère pas au candidat en tant qu'homme providentiel, car je suis contre tous les phénomènes de représentation, mais seulement au projet d'une nouvelle république dont la pierre angulaire serait plus tard et à votre initiative le "collectif citoyen universel" - Le candidat de ce groupement politique peut être à l'origine d'un nouvel élan allant dans ce sens. C'est au titre de ce mouvement transitoire, se dirigeant vers une nouvelle république épaulée par une institution de démocratie partcipative, que je soutiens la candidature de son président. Notez bien cependant que cette sixième République n'est pas une fin en soi, surtout en l'absence d'une réflexion collective puis une réforme des dogmes économiques et financiers. Une 6° République avec un système économique capitaliste, de libre échange Européen, identique à celui pratiqué à l'heure actuelle n'apportera aucun changement majeur ... ou fera basculer l'Europe dans le chaos - C'est mon avis de citoyen -

..................................              http://www.jlm2017.fr/convoquer_assemblee_constituante_et_passer_a_la_6e_republique


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau