Créer un site internet

Les 7 PROPHECITS -

 

 Prophecies or PROPHECITS?"

ENGLISH AND INTERNATIONAL VERSION 

.                      I claim to know the future of humanity! Here it is written in the form ...  

.        ... Of the seven "Prophecies" of Eucharilxtonw -

 

 

.

.

................................................ You do not don't dream! Here I am perhaps embroiled in the excesses but I will impose once again on you on this page a neology "abracabrantesque" and a new exercise of incredible interpretation. Don't sulk! I promise you in return for this perilous exercise the summits, at least I hope so, and seven shortcuts leading to the most intimate secrets of knowledge. These prophecies are great research indications for those who want to pierce the abscess of knowledge without wasting time. Knowing where to look is a big advantage! The advice of a direction simply ... admitting of course that I am not mistaken. I am exaggerating by offering this to you since my writings actually only make you take the tree of knowledge to the

The temptation of this literary exercise was too great to resist this final call in the field of spirituality. Indeed, it also comes under the concept of the "euchariscton", which mixes in an almost impossible challenge "religion" and "science", to go through a transcription which is similar to this register. The exercise is too good not to risk it, even if it means burning the last feathers of the little credit that I have with you. But I do not lose the course of the philosophy animating my work:

 

 

; ........................... You will note the subtlety of the neology composing the title of this page. I do not speak of "prophecy" in the strict sense but now printed a new term condensation uniting those " Prophe tie" and " cit oyennetéDuring the day, our mind seems sore from thoughtful intellectual patterns, feelings, or various impulses that paralyze and numb our creative or synthetic mind. The free spirit can hardly be observed more than after a good restful night spent in the arms of Morphea, when the reflex and archaic mode of reflection takes over. Don't we say that the night brings advice? Certainly, drugs would have the same effect, but I want to prove that the reason is stronger than the uncontrolled delirium of illicit substances whose consequence is to bring the user into a state of trance, often pernicious, on difficult awakening. In my case, we can also speak of a kind of channeling of the mind acquired through training and years of practice. Perhaps the exercise therefore falls under the two modes of analysis after years of learning to integrate the different methods of processing information. In this area and on this original model of combination, I can guarantee to make you dream or think as much as the greatest of our extralucid authors ....

However, I carry out such work with great modesty because I am aware of the smallness of our actions, of our ideas. I am not a diviner - Just lucid! ... and there is no glory in seeing what is obvious. In the kingdom of the blind, one-eyed people are "KINGS". That is all - I am not the only one to think this way ...

 

Extract from the book " O puscule of history" by Kant Emmanuel - p204 (The conflict of faculties - II - how can we know it) -

(… .... in the form of a historical narrative capable of predicting what the future holds for us, that is to say as a possible a priori representation of the events that must happen. But how is a history a priori possible Answer: if the diviner himself makes and organizes the events he announces in advance.

Jewish prophets had a good time predicting that sooner or later not only decadence, but even complete ruin, threatened their condition for they themselves were the authors of this fate. As leaders of the people, they had weighed down their constitution with so many ecclesiastical charges and civil charges resulting from the former, that their state became quite incapable of maintaining a coherent existence on its own behalf, especially among neighboring peoples; and, of the whining of their priests, it owed naturally nothing but wind because these, in their obstinacy, remained on their idea of ​​an unbearable constitution which they had established themselves; thus, they could well foresee for themselves the outcome for sure.

Our politicians do the same in the sphere of their influence, and are equally happy in their predictions - They must take men as they are, and not as pedants ignoring the world where brave visionaries dream they should be. . Instead of "as they are", we should rather say: "What we have done with it" by unjust coercion, by perfidious intrigues suggested to the government, that is to say stubborn and rebellious; and so obviously, when the government slackens a little, sad consequences occur which make true the prophecies of these supposedly sagacious statesmen . ... ...) - End of extract

                                                         

.............................. It is therefore also a kind of friendly and good-natured snub addressed not only to our political but above all to superstitious minds, to old beliefs which persist and refuse to integrate the latest achievements of knowledge while these advances, for many undeniable, must precisely serve as a guide for the evolution of concepts and understanding - All use the computer, 4G and the many products resulting from technology in their fight, but next to that refuse to integrate the scientific theoretical notions which are the foundations of the religious discipline that should open to them eyes - Don't you speak of the ways of faith? They lie to themselves and are unaware of it. Many are backwards or backsliders who wish to go back to the Middle Ages to give more truth to an outdated belief - In reality, they are not believers but manipulators who use faith to justify a dogma of power that holds them back. place at the top of the social hierarchy. Many of these bad believers are despots disguised as religious: They do not inspire wisdom but fear, hatred or hysteria. Their model of expansion is not faith or reason but the dynamism of their conviction. The strength of a conviction does not give it more truth. They must not misunderstand you. they are not believers but manipulators who use faith to justify a dogma of power which places them at the top of the social hierarchy. Many of these bad believers are despots disguised as religious: They do not inspire wisdom but fear, hatred or hysteria. Their model of expansion is not faith or reason but the dynamism of their conviction. The strength of a conviction does not give it more truth. They must not misunderstand you. they are not believers but manipulators who use faith to justify a dogma of power which places them at the top of the social hierarchy. Many of these bad believers are despots disguised as religious: They do not inspire wisdom but fear, hatred or hysteria. Their model of expansion is not faith or reason but the dynamism of their conviction. The strength of a conviction does not give it more truth. They must not misunderstand you. The strength of a conviction does not give it more truth. They must not misunderstand you. The strength of a conviction does not give it more truth. They must not misunderstand you.

All knowledge in its most brilliant combination leads to Gd - We are stuck in process or solutions in this area: Prophecy connects man with the message of the Almighty. I have nothing against this fact, but I will make the link between the subconscious and the multidisciplinary knowledge with which I nourish my sickly intellect. Rare are the philosophers who come like me to take the risk of depicting the whole of our reality ... to the point of worrying about the beginning or the borders of the universe and of time, its origin until the last ends of the world. man and his biosphere. I take the risk here and I like to know that more than one will worry about it by checking if my words can contain the slightest bit of truth.

.

                                                               

.................................................. .............. This is the starting point of all my work - Everyone waits for a miracle from the gods or from a magician prophet to "believe" while I see the said miracle everywhere and to every moment within the living matter of which we are the rarity on earth and especially, it seems, in this infinite universe composed of inert or mainly of energy.Life is in itself this miracle. Its omnipresence blinds us to the point of forgetting, sometimes of denying what we always have in front of our eyes. God certainly does not speak aesthetic language or through the moral conventions we have set for ourselves, a thousand times distorted by the wear of time. The sacred texts, The religion itself is only a stammering among the many paths of spirituality. Our quest for the Eternal has only just begun through it, but it is not an end in itself. "We", as living matter built from water and carbon, are THE long awaited "miracle"! Why look for it elsewhere? .................................................. ...........      

Is this not sufficient with regard to the care which the biblical text asks us to observe with regard to the living ... "You shall love the Lord your God with all your heart and with all your soul and with all your strength. ... You will love your neighbor as yourself. »  (Luke 10:27; Deuteronomy 6: 4,5; Leviticus 19:18)  ?: The only thing that matters is the phenomenon and the progress of the living, whose destiny we are responsible for magnifying, and any alteration in its principle undermines the unfolding of the initial planned scenario - This is the only common possible interpretation of all the prophetic messages - "THE" true and only message sufficient for itself. Only the most general principles can be the common pillars of the faith and the unifying foundations of the religion of tomorrow.

.

 

................................... The observers of the sky as well as the believers of all stripes wonder to know since always if we are alone  while I have the firm conviction that this atypical form of matter, called living, is a universal "physical" process taking place absolutely everywhere. In all the points of a spherical portion of the cosmos, at the same distance from the single point of emergence of matter, a single source and inaccessible to observation, located at the center of the universe. 

. Point of origin of our universe whose position remains to be defined, the direction in relation to the displacement of our star of the day whose course follows that of its galactic center ... and ... whose center must correspond, in my conception, I grant you hypothetical, to a point of permanent outpouringof the material . The position of this stratum allowing the hatching of the living, in the direct material medium composed of galactic clusters is probably located in the last third or outer quarter of the total thickness of said sphere, representing the universe, taken in its totality. . This conception of reality and the emergence of matter is certainly difficult to imagine, but its model can be compared, on a totally different scale and without common measure, to these jets of matter measuring several Light Years  located at the pole of each black hole fixing the center of galaxies.

.

................................ The black hole is then comparable to a kind of miniature of what produces as a phenomenon universe on a higher scale, in its totality, certainly according to a different mechanism in its meaning and content but similar from the point of view of the circulatory mode of the components. Contrary to what is commonly believed, the black hole does not just suck up matter. This circulates in a loop. This universe theory still allows us to consider our cosmos in a fractal way, and black holes would thus be a kind of miniature replica of what is happening on the scale of the universe as a whole: An imposing mass, fixing the point of emergence of matter, fixing the gravitational center of a cosmological whole and defines a center of ....

 

................................... Some speak of "Big-bang" while this event, that the 'one could qualify as a perpetual" cycle  is a system which has in my opinion no beginning or other end than that made possible by our potential historical intervention of which I describe the hypothetical scenario. 

This would be our mission to thwart the cyclical destructive fate of a universe in search of expansion into an even higher future. The Eternal himself would have limited powers and would need our material intercession here below for his rise in power. He would be the conductor of whom we are the active arms. This is an ambitious and provocative statement that must be heard.

There would then be no beginning, pseudo big bang, nor end (big crunch) of the universe but a perpetual, permanent cycle of matter whose states and scales determine different places or directions of circulation. Why not think about an alternative to the famous theory circulating in “right-thinking” circles. The big bang theory is not unanimous, on the contrary, know it! I want as proof this only weighty argument according to which the force of gravity, infinite at the moment zero, should have opposed or balanced the creation of a universe coming from a single point in the vacuum of which suddenly emerges a "infinite" mass.

..................................... According to scientists, the mass of dark matter balances the whole but then arises from its process of differentiation and the question of its origin before said big bang. We will trace it back to the creation of the universe but logic struggles to conceive of the presence of these energy levels at the borders of our dimension. Let us return to my conception which, precisely, proposes a compensation of the forces since the matter would then only make a cyclic and permanent balanced path from the source to a periphery knowing that as much matter leaves there ..... as it does. returns in the most evanescent form to the confines of the universe, while the energy zones are respected by the borders materializing the different spheres. But there is still the same question of the origin of a set which does not has neither beginning nor end? Perhaps the question is poorly posed in terms of origin since this set would be the result of a transformation escaping our understanding and within which time loses its meaning as I will explain later. All the more so if we consider the whole in a fractal theory where the universe, in its totality, is only one component of a whole whose existence escapes us definitively. Our language is abusive because all combinations are possible: What is a creative advantage for the mind then sometimes becomes a semantic disadvantage.

Let us return to the subject: This scenario of a permanent cyclic universe would still take place hypothetically to this day in a volume in the form of a sphere whose center represents the source, or point of gush of matter, out of observation since it is located outside our stratum of the universe, whose immediate observation and calculations justify the founding concept of the old theory of the "big bang". We must learn to detect these famous infinitesimal particles, hyper-velocity and coming from more "far".

................................... At the extremes, on the periphery of this sphere materializing the universe, considered in its totality and  measuring much more than 14 billion AL, the matter disintegrates, would end up at the end of the cycle ... in "decomposition", in its simplest and most "fine" state, in an infinitesimal particle shower composing the majority of our celestial vault (.... approximately 94% of the mass of our sheet). This proportion should not be considered only to evaluate the missing interior or exterior volume of the universe outside the stratum containing our galactic cluster ..; The differential between the so-called dark mass and the conventional one at a given location must then determine the

............................. The universe would therefore be composed of several spherical sheets overlappingon top of each other starting from this core or permanent point of emergence (... invisible since integrating energy levels different from ours), integrates different stages of aggregation, composition and structuring of the material which becomes more complex as it moves away from its center (progression towards a "future" of matter passing by the separation of forces and then the formation of galactic structures), to finally offer us an intermediate sheet where what we call the "clusters" galactic "(group of galaxies) of the visible spectrum, favorable leaf where so-called complex and" living "matter appears. Only this stage is directly prehensile to us by observation. By a "tunnel" effect as well as as a consequence of the different levels of energy, neither the curvature of the universe, nor the other sheets are observable from the Earth. We are prisoners of our universe sheet and it is impossible for us to get out of it. The last sheets embody the levels of end of "life" or disintegration of the material. However, please note that these leaflets already exist, strictly at the same time and at the same time as ours! although impossible to see, these various states are topical within another sheet of universe towards which we evolve. We ourselves will reach the most advanced levels, by progression of all the masses outwards, in several billion years. This remains theoretical - I imagine this hypothesis from the

The originality of this theory is thus inscribed both in the hypothesis of the permanence of the material emergence point, in the simultaneity of existence of each, ... of all the floors in this material whole ... and to finish in the presence of an "external stage" of "disintegration" of the matter (... whose cycle requires a return towards the point of emergence) -

 

.                                         - Symbolic diagram of the universe according to Eucharilxtonw -

(In this illustration you only have one galaxy, the direct universe is made up of galaxy clusters) - below is the universe as I understand it 

Image inserted on July 29, 2017 - 5:42 pm - protected ima

 

.................................. This illustration allows to see in situ the material data of my vision of the universe. Do you think I accidentally designed the shape of the logo (simplified form) "enm-cerno"  on the home page? This stylized and therefore simplified logo represents the diagram of the universe as it appears seen from the outside and in section.  This understanding also implies that the notion of time does not exist in the sense that we give it! This word is an abuse of language born from the illusion that the corruption of objects and especially that of our carnal envelope provides, the biological rhythms of which fix a pseudo clock, erroneous in the absolute. .

. The interaction of infinitesimal material particles with each other, whose time scale is almost "infinite", creates the illusion of a chronology at the macroscopic level - The situation as the level of energy of an object in relation to this famous nucleus of galactic emergence fixes only a concordance or equivalence of parameters, volumes and material masses. Take this path "back" (which is impossible in the movement of the galactic whole ..) .... and you will return to a situation identical or rather equivalent to that "past". Life is therefore located and expressed in the thickness of a spherical stratum of the galactic mass and unfolds according to a repeated, continuous cyclical process, chained to the extent of the release of the spherical masses carrying the masses of the same energy level towards the outside of the universe. I may foolishly conclude on the subject that ...:

.

............................... << .... Time   on a human scale is an illusion of the senses whose reality is determined by the physical and reciprocal interaction of microscopic material elements, under the primary action of infinitesimal high energy particles (or "high velocity": Photon, "neutrino", ...) .... >>  

How do you convince yourself of this? It certainly seems paradoxical to assert this as we all feel the influence of a chronological upheaval in things around us - although being a reality on our human level (... microscopic animal to corruptible flesh) time nonetheless remains a neutral and indifferent phenomenon on the scale of the universe. However, indications show us that this one is disturbed, totally different apart from all that is in our direct contact with our senses and the flesh. The stars, the geological elements, the microscopic elements and all that relates to the level of the stars, all that composes the cosmos (in short: the infinitely small or infinitely large) seem to be animated by a clock escaping classical understanding. Look at the sky one evening and time itself seems to stand still - Our time can be an illusion generated by our corruptible animal flesh whose evolutionary adaptation mechanisms require the combination and deterioration of genomes in accordance with

In reality and outside of living things, matter can be compared by analogy to a volume of sand that can be shaped as desired according to the wishes or will of a potential creator. The ocean water then embodies the high-energy particles playing the driving role of this whole and your hands would be the whims or momentary constraints of Mother Nature. Shape an object, then transform it, destroy it and finally, drown it under water. The result of all this is immaterial - You will always have sand, a giant sandy mound in its permanent state - Only its immediate appearance will have changed under the action of limited stresses -

 

Image search result for "drawing on mathematical equation of scientists"

.................................................. .................... It is a shame and I get angry every day that I am not a genius in mathematical modeling - It would and will be possible for future astrophysicists to transform this global state of affairs, this theory of the universe, into an equation called "EQUATION OF UNIVERSE".

This will express and complete in mathematical data on the basis and continuity of Einstein's theory (E: MC2) all the constants relating to the state and the energy levels of matter as a function of the relative position in the universe, taken as a whole starting from the nucleus of emergence at the periphery where matter disintegrates (.... the relativity of time, where the element is located, therefore from its position: Direction and level of material evolution or living systems // the relative geographical position in relation to the nucleus of the universe // their atomic structure - atomic energy level ...). This equation will make it possible to determine the various fundamental variables of the universe.I do not know where or how but it is within this equation that we will calculate and finally integrate "the harmony" which will magnify the destiny of the living. There is the "key" to resolve the paradoxes of the inert and the living.

                                                        Image search result for "drawing on mathematical equation of scientists".                

................................... On the last layer of this sphere , the last sheet of this model of The outermost universe, matter, whatever its nature or the energy of the particles that compose it, completely disintegrates at the end of its course, including in its deepest internal structure (that of the atomic components), falling massively and invisibly on our scale, backwards, through the whole of this sphere, by interaction towards said nucleus of the universe, the unique point of emergence where matter springs back to fuel a cycle which does not find its end . There is therefore a convergence of the flows of this invisible energy towards a center of the universe.

This conception makes it possible to find the disturbing object of the famous so-called "dark" matter by mistake which makes up most of the mass of the visible universe according to the statements of scientists and which would therefore be the result of the decomposition of the material in the confin of the universe - My conception of the material universe must be put in parallel with the regulation of the paradoxes "psy" of humanity, the "collective universal citizen", pillar of civilization to lead us towards the institutional and political elements allowing the blossoming everywhere in the universe of this antagonistic destiny to the cyclical destruction of matter. Everything is nested. I imagined the disparate elements of this theory long ago before writing them on the pages of my sites. This year 2012 seems opportune to share them with you on these internet pages. 

 .

. ............................ I do not go into more detail on this thorny subject on this page. A future contextual “prophecy” will do this on this same topic. It will be asked of me in due time. Everything is linked and then interlocked according to a simple logic of which I outline here and elsewhere on the site. The treasure hunt begins here through these fables, texts or prophecies that I shamelessly qualify as prophecy - I compose this writing according to a symbolic key contained in the title of each "prophecy" by adding a day of the week. This "game" is not the result of chance and will be used by whoever wants to hear it. God did not die with science nor by the emergence of rational knowledge but only takes on a new form where we did not expect it. So, if he is only taking on a new and gradually his true face, where can we see his permanent and eternal action? This is the object of this modest expression on this page dedicated to spirituality in its purest essence.

 

.

                                        .................................................. .................................................. .................................................. ................

                                         Here are the .................................. seven prophecies describing the future of the universe and the living -

                                       .................................................. .................................................. .................................................. ..................

                         THE SEVEN KEYS TO DESTINY    

 

                                                                        

 

 N ° 7 - It was a Sunday - End of time, escahatological thesis -

.

<< .........   From the union and then from the symbiosis between the animal and vegetable kingdom will spring the "living" which will leave in the "near" future to conquer our immediate universe. This autotrophic amalgam, conqueror of the other archaic species of the animal kingdom,resulting from evolution in a myriad but taking its source from the next centuries of a creation of artificial intelligence and the hand of man reached entelechy, after having initially included with his saving arm the terrestrial worlds , therefore in a synchronized manner on all the original hosts in the whole universe, on an infinite ovoid stratum going outside the horizon favorable to this expansion, absorbing all its environment and the inert, will serve as a basis for the elevation of matter towards his ultimate design of "light". 

When it is time, at the time of a massive extinction of species, this terrestrial being, biologically perfect and unspeakable to the understanding, being one in the exchanges between the earth, the air and the living, born of sacrifice of its creator, will spread at an exponential speed. Become omnipresent here below as in unison with his brothers born elsewhere in the same principles everywhere in the heavens, non-human although drawing inspiration from his substance, originally from the smallest in the aquatic environment, this organism, whose matter "is no longer" in the classical sense of the verb, will resolve in a wave of benefactor the material contradictions of inertness in the entire universe.

................ This time will consecrate the advent of the Eternal  ........ >> (On 08/22/2012 by Eucharilxtonw)

 

 

.......................... ... I lack modesty here but cannot do otherwise. I deliver the result of what is given to me by spontaneous thoughts. See in these few sentences a summary of what must happen to our world in this spontaneous construction of the mind. The objective towards which the materiality and the meaning of all the compromised knowledge of the different disciplines tends. Certainly, I strongly submit my own subjectivity to it in order to translate it into intelligible terms - Am I right? : Others may see free speculation or find a different outcome. Each hypothesis deserves to be observed - The rest is just belief and I do not impose anything on you: Just think about it. The living, beyond the human being, beyond our small planet lost in the infinite has a meaning, a goal: What can it be? Stupid my conception of the intermediary of the living in the evolution of the inert? Certain marine species have evolved since time immemorial by already possessing this combined faculty of synthesizing light on the one hand through photosynthesis and the more classic digestive assimilation of organic nutrients ..... The subject is worth a detour and television broadcasts devote a complete subject to it: I leave you a non-exhaustive illustration -http://www.nikopik.com/2011/10/des-animaux-plantes-existent-reellement.html  -

The day called " of the great resurrection " or this other religious notion of "transcending living matter" (.... by our thoughtful action, the potential unfolding of which I describe below) then take on their full significance here beyond the literary symbolism of biblical texts. The mortal remains of all biological entities, accumulated on the earth's surface for billions of generations, of which we are only one component among many others, certainly particular given the mission which is ours, do not possess the power intrinsic, in their original state of birth, to come back to life. This biological material constitutes the overall substrate of a future global living animal composition (... perhaps born of our intervention? ... while admitting then that the mechanisms of selection as of natural creation oppose the last metabolic stage of this appearance, thus preventing the occurrence of this orientation of the animal kingdom: We would therefore be the answer to this blocking of events.  ) which will come to life on the basis of this "fertile soil" covering the entire earth's surface. Is this nonsense? 

                                                                              .................................................. .......

                                                               

.

.............. There is an intrinsic potential still unknown (potential of animation and conversion into a "living" energy) within the inert mass of the universe. Our human condition, however, requires us here to focus in an immediate time only on the portion on which we live: Planet Earth. We would then all be in this hypothesis, living beings, the links still unconscious of the expression of "animà" (cf MDP) of this material entity in the process of becoming, which itself would only be a fragmented element caught in a totality (the universe) whose living intelligence, potentially contained in every particle of matter, in all points of the universe, is hatching on a time scale escaping our human understanding. The human being would ultimately be one of the vectors, an infinitesimal acting vector, of a higher will (material totality) embodied by all of the matter of which the planet Earth embodies a fractional link in our immediate universe. This higher scale potential material power may be the source of the phenomenon and divine intuition. A link of a still unknown nature can then be observed between each individual making up this biosphere ... just as there must be a link between each being with the inert global entity on which we evolve. This higher scale potential material power may be the source of the phenomenon and divine intuition. A link of a still unknown nature can then be observed between each individual making up this biosphere ... just as there must be a link between each being with the inert global entity on which we evolve. This higher scale potential material power may be the source of the phenomenon and divine intuition. A link of a still unknown nature can then be observed between each individual making up this biosphere ... just as there must be a link between each being with the inert global entity on which we evolve.

But still, the more skilful will note that there must exist in theory a joint action, unconscious and synchronized of all the "equivalent" civilizations in the whole universe (on the same stratum) to implement the process of evolution of the alive described in the "seventh prophecy". Our effort is neither unique nor solitary. If this is unsuccessful, our stratum will shift outward in an indifferent destructive fate as new attempts play out on the underlying levels replacing the work we have been lacking - The roles are there and must be distributed but the great coordinator has not yet found the right actor to complete the script. We are located in the area of

This connection between the living and its inert microcosm is still indefinable through the literary terms of our language, although the ancient peoples, known as primitive, fully integrated (in an archaic way through rites and institutional beliefs) the notion of a symbiosis "maternal" between the individual and his biosphere. Let us be satisfied at first to imagine a symbiotic intuition implying that the inert has a "living" potential shared through a vibratory, undulatory mechanism, ..... A feeling which is still valid concerning a symbiosis with the universe as a whole, in the first rank of which is our host planet with which we share a community of life, inscribed in said matter. A saving intuition - Try the experience: The feeling of this emotion can multiply your cerebral capacity tenfold and accelerate your spiritual ascent because you thus gradually come into harmony with the very essence of who you are in this balance. I know this may sound strange and implausible. .... Try it! ...

This conception of the unity, of the global complementarity of the inert and of the living in a common becoming, makes it possible to shed light on certain aspects of the paranormal sphere of which "science" seeks an explanation through a certain form of connection between them. individuals, living, past or future or between individuals and our host planet. This no longer seems absurd if we consider the human being as an infinitesimal and integrated part of a global material mass which possesses a visible externalized individual intelligence (human consciousness) ... in addition to another, which would be natural, collective, unconscious and connected to the rest of the material entity of which we are all symbiotic and convergent actors. The potential of this connection an individual with a psychic totality can best be explained in the light of this hypothesis. This theory implies and explains the possibility, the theoretical potential of a joint action of the living on the inert (telekinesic, telepathic hypothesis by a cumulative force of several individuals on a common "target" object: This faculty escapes an isolated individual but becomes possible through thoughtful combined action) - 

.

                                                              

.

   N ° 1 - Monday - He who was, is ... and will be (Structure of the universe) -

.

.............................  << Listen to the sons of Adam and Eve, fragmentary entity of the living lost in the immensity, intelligence with a decisive role sown everywhere in the infinite on an ovoid material layer of the celestial vault favorable to its development, The Eternal, incarnated by the totality of the material particles and the primary energies irrigating the universe, is our Gd. What appears to this day as inert or without a physical body already contains the full potential of the almighty and connects every creation, everything, every moment in a unitary whole from the beginning to the end of time. Although concealed and dispersed in the least constitutive principle of cosmic immensity, living or inert containing its potential for future animation, the Eternal is One.

Eternity, attribute of the almighty, denatured on our human scale, is inscribed at the level of visible astronomical elements in an endless cyclical process and unfolds here below within the living reign on a fleeting deceptive moment. The phenomenon of the living matters only taken in its universal totality taking into account all the planetary matters which contribute to its evolution-evolution and without considering the generational gap because individual time is for man, as for all living beings, a illusion hindering awareness of the truth.

The unit of counting time, like the spiritual calendar, must be considered strictly from a point of view and in relation to dematerialized symbolic elements or as a reference point for astronomical phenomena because time is an illusion whose endless loops are written in the through strictly equivalent pages. All concepts like religious dogmas are repetitive echoes, declined in varied and infinite forms according to successive civilizations, of the same archetypal projections of psychoanalytic origin containing the premises of a response to the code of the universe.

............................ Only the announcers, whose succession will be made until the end of time and between whom cannot exist hierarchy, in unison with prayers and thanks to the indispensable support of their community, know in advance and clearly unravel this material entanglement in order to lead people step by step towards a better understanding and a future closer to the will of the dad. As a result, the contribution of these different successive contributors does not contradict each other but only improves the structure of institutions and elementary laws applicable to mankind. May this evolving force guide humanity in this decisive stage in the convergence of knowledge that should illuminate our contribution to the metamorphosis of .... >>

. Eucharilxtonw, 02/09/2018 - 6:40 pm- for enim-cerno

.                                                                               

............................................ Do not be surprised or too severe with regard to my words! Certainly, the narrative style of the text obliges me to use a specific terminology appealing to the notion of "annunciation", which itself refers to the notion of prophet or prophecy: Know well that I am not particularly a follower of this dimension. I do not understand the prophet in a biblical religious sense where man is a being magnified by a divine "aura" which places him above others as a distinctive being, particularly worthy of a higher destiny. We are all children, an infinitesimal part of Gd's body and power. This is my conception of the divine. We are in a way its assessors in full continuing education,

How much genius can humanity count since the beginning of time? They are innumerable, all equal: the one who created the wheel and that has long been forgotten, those who designed and then built castles or churches in time immemorial, the one who wrote such and such a book, now classic, particularly famous, ... the one who invented this or that other remedy or medicinal potion, ... such and such a vaccine, the one who invented the press and the methods for making books, the one who invented the engine or the no less famous Hertz who discovered radio waves ..... those who over time invented religious rituals or the democratic concept, ... etc ..... I don't believe there is a particularly distinctive genius. We are all craftsmen, specialists, contributing to the progress of civilization. Political and above all cultural constructions surround themselves with an affective connotation which gives them a particular character given the historical, civilizational and institutional crossroads on which their creation is based - We recognize them a merit that we do not see or less in others !

Certain other individuals are capable of observing humanity as a whole, with intuition, intelligence and disinterest, at a high level of generality so as to make overall proposals of a nature to bind, ... to bind other institutions of the moment, and allowing humanity to cross levels of civilizations. They are nothing more and nothing less than other men who work for the common good.

.                                                                             

 N ° 4 - Thursday- The code of the universe - 

.

<< .......... ........ 000100111000011. The entire universe, everything in this world can only be of material origin on our human scale, while the definition of the words relating to these subjects will have to be reworked both on the links and on the location of its transitory manifestations. Everything in this world can be translated and analyzed in its essence in the form of a vibratory composition but even more simply be translated and then understood to the profane ear in the form of a handwritten code imitating more or less faithfully these pulsations . Our writings, songs, storytelling music and all artistic forms, when these manifestations expressed in general elements spontaneously emerge from the subconscious, are then only various figured transpositions, more or less subjective,

From the subconscious and the psychic forces that it conceals emerges the totality of the religious phenomenon as well as that derived from the paranormal domain. Our modern sciences must then be analyzed as an attempt to write or approximate recomposition of the reflected variables of this code according to the cognitive level of a given civilization. Our genome must then be understood as the key, the harmony, the missing piece making it possible to resolve the paradoxes of the inert fraction of this single entity continuously replicated covering infinity and the heavens.

Our instinct, guided by the echo of this genetic filament containing said fraction of the message, invariably and tirelessly leads our acts, creations as well as most of the manifestations of our civilizations towards the symbolic intellectual recomposition of the content of this torn primordial wave in order to lead us on the path to remedying these shortcomings . Thus human information processing technology, in the same way as nature, a parallel and equivalent source of creation, of giving birth perpetually and successively in the course of human history ... the tool, later mechanics and machinery, electricity, electro-mechanics to finally generate its technological purpose embodied by cybernetics.

Modern computing, born in the third millennium after J- C, a tool of excellence that emerged from the minds of creators, reproducing as closely as possible the mechanisms and the letter of this immanent source of information, which will soon and temporarily serve as a means of 'cerebro-informatics' acquisition allowing the increase of our breeds. Finally, this conquest will serve as a combined mode of "vibrato-energetic" transmutation of animal compositions.. This artificial binary language, archaic and primarily serving the selfish interests of creators, will mature to serve this final purpose when the software, copying the know-how of living things and in the image of cerebral matter, will be able to self "replication-evolution" of its content at the same key moment of the appearance for this bio-technology of a capacity to interact and control neuronal activation by vibratory waves. This time will herald the height of human culture. ...... >>

... ..................................... 09/02 / 2012 by Eucharilxtonw ..

 

 . .................................................. ....................

 

  .... This "prophecy" on the code of the universe must hold our full attention because it marks a decisive turning point concerning the applications of our technology on a human scale - It seems that I am fabulous is not it ?? ... I understand your reluctance because we can see an aberration but I notice that scientific news includes some convergent elements supporting my allegations: Just go to google and type "proteodie" (the music of plants) to see that 'something is happening in combination of our technology and living things - There is indeed a link, an influence between waves and living matter .... we are only at the beginning of this type of experimentation - According to this conception, the soul would be the musical expression, the vibratory wave resulting from our carnal envelope. Each being embodies a unique "musical" imprint, although close to the whole of the human family in general, whose vibration can be appreciably modified from generation to generation by cultural and cult dogmas (thus being analyzed in terms of vibration. in its result in our organism) which only modify the rhythm by creating a universal tuning fork. The prophets are then specific beings (... a particular genetic combination ahead of the average progression present on earth) who know how to create cult or cultural, sometimes institutional, elements modifying the organic vibratory model of the species by bringing humanity closer together. of the designs of the "father".

Huma, and the advances which will be the consequence of it in the standardization of knowledge, will make it possible to see beyond disciplinary boundaries to serve a new cultural & worship purpose. The upheaval will take place in all areas of life, including the most unexpected. One day soon, I hope, the software will make it possible to decipher and compare the genome with the great classical musical works and what will be the surprise when realizing that pieces are the translation of the complete sequence of the genome and that some others are preparing the work which is incumbent upon us to complete it to restore harmony to the universe equation .

This prophecy further indicates to us that unconscious phenomena, from our physical and real brain capacities, emerges the totality of the paranormal phenomenon.: It should be understood in the sense that our intuitive analysis capacities (... resulting from an intuitive analysis at the origin of archaic animal faculties put to sleep) are not yet all updated, nor in their potential or in the sense of a capacity for evolution, connection .... We will benefit from thinking about it in the sense of achieving an intellectualization of buried archaic capacities, which were gradually forgotten with our entry into consciousness on the day of the biblical episode of the "apple", crunched by Eve and Adam. The objective will be to rediscover them and then integrate them into a cultural framework ... Through language and mathematics. We are still at a level where we interpret them in an "anthropomorphic" way or related to the "cult" domain: Without being false, this is incomplete and describes these capacities too narrowly through disciplines that are still compartmentalized between them: We must connect metaphysics with science. Paranormal phenomena must relate to the essence of the living phenomenon as a whole. They must be linked to cosmology concomitantly with a mathematical language within the equation of the universe of which the human psyche is only a vector of expression and above all ... the "key" - The universe is obviously an imperfect wave code whose destiny we perhaps have the task of magnifying by first approaching its source by a linguistic creation &

 

                                                                             

.

 N ° 2 - Tuesday - Unifying theory -

.

               << .........   Son of Adam and Eve, no one can measure the chance that you have of contributing directly to the work of the Eternal through your civilizing epic. This opportunity but also initially your misfortune began with a sudden start to leave the animal state when your carnal envelope, escaping the natural cycle of the whole subject to the selection of genomes, allowed your mind to forge a capacity for creative abstraction and to have a judgment on yourself as on the world around you.
Since this entry on the scene, the story has only accelerated: Like a global spatio-temporal fluctuation undergone by the terrestrial space where you remain confined.
You left in a second time, historically very close in the tree of evolution, in search of explanations on the arcana of your soul to first find there the interface of the divine through recurring symbols, although 'evolving in time and space, then that of the sciences which led you on the parallel paths of reason and code; consequently by your research to gradually conquer the control of your material universe.
Recently mature and reached the top of the animal kingdom, soon rich in a model of civilization in harmony with the biotope ensuring your subsistence and that of others, you will find the salvation of your collective conscience when you have the wisdom to do the link between your genome and the intimate mechanisms of matter.
Today scholar, you admit that the world is not such that it can be conceived restrictively through the senses resulting from predation - There is in particular an invisible link between two most distant points of the universe made of a single force, a single element reproduced ad infinitum as it is a link between two fractal dimensions of the universe - The beating of a butterfly's wing has consequences not only on the climate at the antipodes but also on the life of a star at the other end of the universe. This link passes through an invisible, omnipresent, interactive as well as permanent material web, the effects of which act instantly step by step whatever the distances on all the adjacent components,of gravitational attraction . .......

There lies the secret allowing to re-found and then to unify your theory.
      ..... So when you understand the parallel between your substance, the binary message resulting from the technological purposes integrating your creation and the force which holds the stars in their place in the sky, your civilization will reach the summits and you will finally be ready for to serve the father's purpose. This time will herald the entry of man into the service of his history . ........... >>.

 

. . 09/09/2012 by Eucharilxtonw .............

 

........ Curious is not the abundance of bibliography or the knowledge relating to the laws of physics in certain fields as opposed to the gaps concerning the notion of force of gravity !? We know almost nothing about this force, even to the point of ignoring the particles or the elementary links carrying it - Some suspect a "Graviton" without daring to say anything about it. However, it keeps gradually the whole of the universe and it would be time to link it to the whole of the forces hardly ever to realize the dream of a general theory. Its absence alone explains the failure of our representations, of all our sciences.

 

                                                                         .................................................. ................

                                                                                


N ° 3 - Wednesday - Civilizing tide -

.

<< .... The Eternal once gave us the grace, by intercession of nature and the work of time, to endow our body with a specific and unique anatomy allowing the emergence of a faculty of abstraction, consequently of 'a complex language. This oral language , later written then finally digital and virtual, constitutes the irremediable difference between man and animal; specificity giving us the right to claim the highest destiny through the secrets it conceals. This faculty has enabled us from time immemorial to gradually enclose the universe under the embrace of the psyche. There is our spiritual vocation, resulting from that genetic under the grip and the unfortunate brake of the parasitic tendencies to the 

       The perfection of this embrace by a given civilization intrinsically depends on the political institutions and the transmission of knowledge that animates it, making it possible to satisfy as well as possible and in harmony the exchanges with others and at the same time with their biosphere, but also on the capacities of language to portray content as well as real-world variables.

      This must be the first step leading to the success of the destiny linked to this intelligence. This conquest is still under development and this momentum of being today in danger at the dawn of this third millennium since it escapes the control of the masses as well as the evolutionary movement of adaptation of intelligence to the achievements of the know. This adaptation mechanism you will implement against the conservative current of corrupt regressive powers enjoying the ignorance of the peoples. Nothing will then come to pervert the combined strength of peoples towards wisdom, through the best of each, drawn from our collective unconscious.
      The structuring of this language during its creationdepends on the future, the duration and the prosperity of a given civilization. This code and the volume of beliefs attached to it instantly crystallize the height of the wave induced by a current of civilization. From this shared knowledge will be born an affirmed future will to remedy the regressive inertia of fate.
      Thus, son of Adam and Eve, You will find fullness in the fulfillment of this destiny when your verb and the phrasing of your language will be able to integrate within the fundamental conceptsthe link between what the thing in itself is and the set of representations or chronological symbolic variants in the mind of man - The same concepts will also establish the history and the keys to the evolution of the concept by integrating the direct external parameters influencing the thing, as it was imperfectly attempted then forgotten at the dawn of biblical times everywhere on the planisphere. You will not make the error of your predecessors deprived of the contribution of science and will not rely on appearances because the thing is only at the crossroads of the trajectories of information which the observer can inquire about or perceive the effects through his senses at a given moment.

       This universal innovative alphabet, after consultation and hard work strewn with pitfalls, will become a shared global acquisition whose characteristics resulting from a combined "reflection" of all peoples will be declined to form the concepts. This writing will not need arithmetic values ​​because in the absolute, the eternal wanted that in the spirit of the sage, nothing is useful to count: Each thing of this material dimension is only proportion or sharing of necessity between different strengths; the fate of the object to be considered as a transfer or displacement of data to an environment whose first elements are included in the concept itself.

       All peoples will be rewarded equally because the last of yesterday will one day be the first in the advancement of this universal task organized within "the collective and citizen institution" serving as a framework for the universal psychic matrix.

... All peoples will share this task within the "universal citizen collective" and will participate in the development of these twenty seven characters, each on one of the six levels of the matrix finding expression within humanity, in correlation of the projections of the sound range: Each creation having to operate by observation and on the basis of  local psychoanalytic archetypes . Those of the civilizations which were late for a time will soon hold the hand of those worn out by fate which once opened the way through the implementation of its underlying political and spiritual edifice. This innovative impetus will open its arms at the end of the 21st century, following the collapse of the giants -
       This day will herald the revelation of the world as close as possible to what it is, opening the way to the unification of peoples and knowledge - .... >>

 

. .Eucharilxtonw on 09/20/2012.

.. ........................................

.                                                                              Image search result for "painting of the prophets"

.

N ° 6 - Saturday - At the dawn of the big day -Universal awareness - End of the story-

.                                                                   HOW TO REACH THE CONCENTRATION TO CONNECT TO GOD (THE ...

.

  << ...... The Eternal wanted that all the destinies are convergent, if it is not equivalent on the same stratum of universe, without however of our human understanding to be written in advance. For man and his material dependencies, each providence of the free spirit can take place in one of the innumerable times or indifferent places which simultaneously coexist in the infinite web of the universe. But the deceptive illusion of the writer is perfect in this capacity to freeze or distort the shifting realities of a world torn by various elastic and simultaneous forces.

.

The sixth prophecy puts forward two scenarios whose alternative is still offered with little room for maneuver to the son of man depending on the choices of each, up to 15% for the first possibility, the most optimistic, against 85% probability for the most pessimistic second:

.                                                10 keys to cultivating the presence of God - Gael Eba-Gatse - EMCI TV

.

. *  In the first and most optimistic omen , after the glacial phase which lasted less than a decade, came the time of reconstruction. The cities, once scattered and emptied of their souls by the great pandemic and famine, grew exponentially. This umpteenth catastrophe awakened the consciousness of peoples who had withdrawn for a time and lived in fear of the next day.

The civil forces regained control of the institutions not only because of the smallness of the structures put in place during the epidemiological and climatic crisis but above all thanks to the systematic intercession of a body that is both political and spiritual directly created and managed. by citizens' assemblies serving as a basis for the civil armature during the chaos. The central parasitic organs could not reverse this achievement, both its usefulness and its effectiveness were great during the troubled period.

The effectiveness of this social edifice, initiated in northern Europe as well as on Asian territory in a few places of propagation, effectively spread like wildfire on a planetary level among the surviving islands of civilization. The cultural approach that followed, favored by the proximity of social structures, led to critical study as well as to a radical overhaul of linguistic and scientific data leading to the success of the long awaited universal civilizational process, creating an almost harmony - perfect between humans and its biotope.

At the same time in Asia, in the field of cybernetic engineering, the possibility of establishing a vibrato-energetic communication between living things and artificial intelligence was highlighted, while in the west, microscopic genetic research succeeded to the providential creation of a new kingdom of the living. This one was dispersed in nature by spontaneous work of the Eternal, opening by this intermediary the way to new species which will exercise their work in time immemorial. Thus was accomplished the work of the Lord concerning us for an even greater destiny, but definitively beyond human comprehension.

.                                                  God m war - free photo on pixabay          

 

 .                      * The pessimistic temporal alternative , the result of a deviance of the psychic matrix by bad instincts as a consequence of corrupted cultural dogmas, will probably come about as follows -

After a short intensely icy phase came the time of the thaw as well as the gradual resumption of human and civilizational activities. Cities, once scattered and emptied of their souls by pandemics, grew exponentially, but civilization could never return to the level it was before the collapse. The regressive inertia of corrupt political systems, based on the cult of personality, dictated by national property and the struggle for empire, could not be broken.

Apart from a few cities where the holy spirit that accompanies the quest for the divine could be expressed, the struggle of the medieval empires quickly resumed in intensity, causing the worst atrocities among men and immeasurable material devastation. The savage military hordes, guided by the bloodthirsty madness of the masters of war, razed the peaceful towns where pandemics, famine and cannibalism raged.

                        Centuries passed and the doors of time gradually closed on the best potential that could have associated intelligence with the mother planet.

For the rare pious places, the quest for the absolute spent sufficient time in critical and constructive research concerning language, genetics as cultural pillars. The quality taking precedence over the quantity, of these scattered places living in good understanding under the era of `` Aquarius '', although hidden from the world, was born the genetic solution which will ensure the future of living things in synergy with other islands. scattered in the infinite, lost very far in the intersidereal space: Brilliant genetic combination resulting from the providence, whose future universal harmony will be played simultaneously on several dimensions, at different level of finish according to the respective emergence mediums . All of this titanic work preparing for the glorious day that will be named ''

Such must have been the object of our scientific but also cultural efforts. Blessed are those who labored at this magnificent task, although it will bear fruit only in time immemorial, long after the end of the reign of human intelligence like that of mammals.

For the infamous and selfish, who cared only for the material empire, successive social edifices only tirelessly reproduced, under innovative false attire, equivalent and regressive centralizing political models appealing either to the cult of personality, or to the rigidity of backward-looking cult dogmas. Only these power intermediaries being able to legitimize as well as conceal the centralizing hierarchical pyramid. The bloodthirsty empires succeeded one another in continental cycles, to the alternate benefit of the most greedy and vigorous ethnic groups or oligarchic groups.

                        The almighty never ceases to sanction to return to each according to his merit, to punish in a dramatic and spectacular end the sin of the infidels. Twice a century, repetitive plagues befall the wicked worlds from heaven in forms many times seen in the past.

Cannibalism, natural cataclysms and pandemics hit hard the cities of infidels, led by perfidious oligarchies.  But this disastrous failure of humanity will not be without more serious consequences.

.                                                                                                                                                                            

                         The invincible forces of the universe will propel our world out of the visible to make way for other distant forms of living in the ideal window of action. Internal layers of the universe to which we will be eternally indebted in the future.

Thus will remain in this unfortunate hypothesis an incidental role, converging but nevertheless not negligible, namely on the one hand the duty to seed the lower layers of still arid universes with life, to increase the potential for success of the scenario which now escapes us. , on the other hand to subtly and unconstrained guide civilizations located on internal strata towards the noble divine mission. In these terms is the fragmented explanation of the meaning of our existence and the object of the exogenous visits recorded since the dawn of time.

.

. This apocalyptic future, albeit unfortunate, must be prepared with lucidity before the point of no return where all human intervention will become impossible. Because our universe sheet will go on progressively impoverishing, signing the end of life on earth, then to switch to inertness in its entirety. The events concerning this twilight horizon will then follow one another in stages as follows:

.

1 -  Orion at the zenith preceding the end of the era of "Capricorn"  : This time of the apocalypse, terrestrial and galactic, will announce the progressive and definitive return of the human being to his original animal state. After a multiplication of hereditary malformations linked to nuclear pollution, the hinge of the biological clock will ring for humanity, causing a deep genetic mutation affecting the morphology as well as the overall future of our species: Deformation of the pharynx, of the cranial box, as well as of the spine causing a major alteration of cognitive functions as of consciousness.

.

2 -  The star of the night suddenly takes a distance from the earth and becomes a point in the sky  : This time announces the end of the reign of men and mammals. Mass extinction of species following a global cataclysm affecting the solar system and in particular the planetary system caused by a giant asteroid coming from outside the solar system. Development and then primacy of a new form of life among archaic species . ...... >>

 

. Eucharilxtonw for enim-cerno on 04/07/2020

. .................................................. ..........................

. .................................................. ........................

                                         At the end of this reading cannot escape you a question which seems main: What is the meaning of life in the universe? What is our role, humans, in this complex and infinite edifice of which the inert and the intangible seem to be the strictly majority elements? Science is advancing but no definitive answer yet in this area. Our human cultural buildings have always represented sets of organized beliefs. Everything that we take for certain is in fact a base of convictions considered as incontestable at a given moment. Are we aware of this? My philosophical device is therefore also a hypothesis. History shows that all our constructions are collapse over time to make room for new knowledge more adapted to the times or more consistent with all tangible and verifiable experiences. Scientific dogma prevails today over others. Our certainties, whatever they may be, evolve over time. Science itself is a construction whose basic elements are axioms based on abstract language, mostly mathematical and (or) on verifiable and reproducible experiments. The most fascinating and controversial debate remains and will remain on the inexplicable subject of living things. One thing seems certain about living matter: The initial energy of the universe gradually froze to pass from energy to inertia. Inert which partly recombines to resume a form of contagious activity whose outcome still eludes our understanding - I give you below a definition, a personal and subjective enlightening approach of living things. Acceptance to be verified and understood in the environment of my theory expressed within the "seven prophecies":

Definition of living by Eucharilxtonw for enim-cerno on 06/22/2020:

.... Life emanates from the potential energy of the inert by binding specific infinitesimal elements, according to universal chemical reactions valid throughout the universe, moving towards increasing complexity, so as to create a maximum of characteristic connections and  thus aiming to exponentially extend its hold in order, through it, to allow the global transition to a new state of equilibrium in the universe, contradictory to the repetitive cycle of inertia. ...

 . .................................................. ...

                                                                            amos.

.                    

 N ° 5 - Friday - The fifth prophecy   - Twilight of civilization - It was a "Friday "

 

 << ...... Thus, the Eternal wanted to give to each one the free will and that no destiny is sealed in advance.                                                                           

The worst is under construction, but there is still time to prove the prophets wrong by acting on the nefarious convergence of factors occurring between the fifth and seventh decades of the third millennium AD. The parameters on which we can intervene on a human scale to minimize the cataclysm are in the field of Political Structures, cultural and scientific data, migratory factors. Climatic, biological and stellar factors definitely escape us.

This time, when it comes and if it happens, the fault of the sinner, will be that of misfortune: In less than a generation, from the great powers of Asia, the Middle East, to the The West, by ricocheting the entire planet in their decline, everywhere, civilization will falter, retreat and forests will reach the megalopolises to leave room only for scattered frozen urban islands whose social structure will be divided between modernity and political structures feudal type.

The biblical account is full of warnings about the vanity and misguidance of men. Q ual was the iniquity of Sodom or of Babylon . E lle s vivai in t in pride, abundance and a soft idleness. Here's how it s vivai in t, and his daughters; it s not tendai in does not hand to the afflicted and needy. They have become haughty and they have committed abominations before the Lord ; also suffered they the ' exterminated ation to put things in the state in nature but mainly to give  new impetus to the descend an ce and to see more precisely.

So many centuries after these multiple punishments, announced by the prophets, nothing stopped the greed of men nor the corrupt powers. These misdeeds resulted in tirelessly spreading misfortune throughout the world century after century. Man did not want to take the path of a civilization creating harmony between communities, a serene equality within each people, harmony between nature and its creator. It was said by the humble servants of the Lord that men are everywhere strictly equal and their difference depends only on adaptation, to their way and place of life. Did they apply it? The love of the other could not deceive nowhere and there have always been only struggles, massacres and conflicts.

His pseudo-scientific arrogance like his hypocritical devotion led him once again everywhere to the overexploitation of resources and dogmas, vanity, hatred of others as well as destruction. 

.

... ................................ Then the almighty prepared a new avenging reply but by conceding beforehand to man a warning before spreading misfortune everywhere. Signs were presented to him once again before the destruction of the evil cities.

The tocsin rumbled and took all the cumulative forms of the biblical crises of yesteryear, like the Tower of Babel, the flood, the decline experienced by all civilizations destroyed by divine wrath. These omens were spread over a period of half a century from the appearance of the energy from the indivisible.

Does man see them?

- The cosmopolitan dream darkens at the dawn of the third millennium in the disorderly chaos of confused languages ​​and clans.

- Smelly and opaque clouds never left the big cities where the natural resources were exhausted.

- The servile food faded in the enclosures and the consumable flesh no longer had any vitality or taste to satisfy the needs of men.

- The seasons became more and more unstable and similar, the water level afflicted the coastal populations, soon in exodus and the diversity of animal and plant species was only a distant memory.

- The banks ended up in indigestion of the money they had corrupted, causing the ruin of states as well as economic actors, followed by the pernicious drift of financial systems out of control. The paper burned to make way for the old stallion in the collapse of the stock markets. The social conflicts had no end and the law only had its place as a facade in the courtrooms.

........................................... The warning signs seemed clear as well as converging as the disorganized wisdom of civil powers or information had no say. All were blinded by selfish concerns, allowing the inertia of fate to act. It was still possible to change things but the Empires, qualified or masked, seated by force or democratic cunning, engaged in a sordid and meaningless competition could not take the path of salvation or give a voice to the gagged peoples, crushed by easements or weapons. Faced with this insane obstinacy, there was a rise in power of the same signs until the beginning of a new climatic era….

Before the wall it was enough to show repentance to return to the path of the Eternal. This could be the case but there was no will and the corridors of time gradually closed, already more than eight in ten at the start of the third millennium.

.

... .......................................... The breath of the Eternal returned then his fateful and final judgment. Sentence whose manifestations occurred in two successive stages spaced by two decades. The man himself had constructed the multiple weaknesses that would destroy him and prevent him from saving his world:

.

... Firstly ….

#. A- ...................................... The defilements of the ground entered deep into the flesh of men, debasing his genetic substance, hence his spirit. As a consequence of pollutants and in the millennial absence of natural selection, congenital malformations became a scourge, particularly for the male sex. Emotion no longer had its place in the minds or hearts of men. Madness gradually took hold of ideas and actions. The fundamental concepts, emptied of their meaning, collapsed in contradictory climax. The accessory took the place of the essential in all subjects -

- Overpopulation showed its first signs of perversion. Driven by murderous madness, men killed each other mercilessly and death became a fate prized by a growing part of the population. The political paths fell in hypocritical and paralyzing escalation leading to ruin as to division ...

- Ruined by financial crises, plagued by corruption, power conflicts and the withdrawal of clans, the political colossi gradually collapsed in favor of local political structures of recovery by appealing to the regressive dogmas of the past.

- The population of mega-cities, formerly innumerable, decreased then became increasingly rare thanks to successive waves of migration. Finally, the threshold of imbalance was reached everywhere within the first powers of today and the split became inevitable, ending in a savage battle of territory like the past Yugoslav conflict, leading to the division of states. Dirty guns were heard in the vengeful expression of past conflicts. The scientists had no more intelligence than the name and the technologies knew no more reliability nor any renewal.

On the land as on the seas or in the air, the steel monsters of all kinds as well as the constructions crashed and collapsed in cascade, the energy only arrived intermittently. All scientific applications were permanently in failure.

#. B ............................................ Then, finally and in a second step, ...

A deceptive period of four decades affected the entire planet during which the heat suffocated men and beasts. Then, for a few years, a chaotic climate finally settled , creating the confusion of the seasons and brought the tropics into a temperate zone . As a pre-announcement of the end, the four seasons ended up being alike for two consecutive years. Men saw unusual migrations in the sky. This period was characterized by a strange winter calm, a continual softness, repeated where the color of the leaves in the trees as well as the low rate of harvest gave the alarm, the small mammals as the birds suddenly suffered record losses. The foot of the trees and the edges of the roads became the macabre setting of this slaughter.

Time stood still in favor of a sudden solar change, geographic north multiplied, no longer had any real meaning when the sun turned pale. This tranquility did not last. Nature was upset with its procession of climatic and seismic misfortune. The ice storm suddenly arose one month in October.

It was the abrupt return of a cycle of intense and lasting cold beginning with a terrible winter during which various viruses and mutant germs decimated populations by the millions. The decision-making, communication and supply networks were then interrupted by the rigors of winter and the hordes of looters, aggravating the shortages, accelerating the infernal spiral of destruction. 

Medicine had lost its virtue, its original meaning in the mazes of profit or in imbecile reforms, the remedies all acuteness, no treatment could soon cure exotic diseases. This first winter marked the beginning of a "dark period". (dark age)

................................................. This time everywhere marked the certain, although temporary, fall of civilization. Only a few haggard islands of civilization remained. Like the phoenix, the bird will be reborn from its ashes by once again offering the choice of fate to men of good constitution  ... ..... >>

.

............ ..... Eucharilxtonw for Enim-cerno on 06/02/2016 .

                                                                           Image search result for "image of divine intervention"

.; .........

Let us come back to the conjunction of parameters cited in the text of this "prophecy" which could lead humanity to decadence in the near future:

Some data on third-party sites to convince you of a conjunction of phenomena ..............

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

http://liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/previsions/refroidissement.html

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/07/31/population-mondiale-en-2050-l-afrique-en-forte-croissance-l-europe-perd-des-habitants_4706220_4355770. html

http://presidentielles2012projet.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/06/15/43-millions-de-migrants-necessaires-en-europe-d-ici-2050-pou-564361.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Europe-doit-accueillir-1-3-milliards-de-migrants-d-ici-2050-8634.html

...............................

................. Who can still believe that our outrageous civilizations will be able to last for centuries and millennia in this way of overconsumption? Do you really still believe it? What form will the fall or decline take in this unbridled imperialist drive? This fifth prophecy speaks of this haunting concern which may rightly worry us - The images jostle in my head and I must summarize them here most faithfully within the restrictive framework of a handwritten account: I hope to be faithful to them - Proofs ? It is too early but the first signs are already there ... before the deadline! In any case, ... for my part, I see them appearing in the news all over our so-called advanced societies - I would like to be wrong -

. .................................................. .....................

                                                                                                       .................................................. .......

.

 .................................................. ......................... Are you surprised by the previous assertions on language or on the near future marking the end of our civilizations before rebound? So be aware of the limits imposed by our language, culture and mode of conceptualization. You will then realize why our century of science and technology comes up against the outdated ideals of another time. Our culture evolves on all cultural strata without cleaning up. The language, the matrix must evolve with the knowledge to adapt to the acquired knowledge and this was never the case without the chaotic upheavals of the history, of the confrontations between the civilizations - Will war and genocides be for the eternity the arbiters of the struggle between peoples? It is enough to read the pages of history to be aware of it - cf article "theory of the permanent conflict" - An international language recognized and created by the whole of the nations and including the last achievements of the knowledge, not replacing the cultures (... because it is not a question of creating a uniform or unique culture nor of making the local languages ​​in use disappear) but allowing to concretize a ground of analysis, meeting, dissection and union of concepts. can only represent an advantage. Our civilization, our civilizations also suffer from this incurable disease. - An international language recognized and created by all nations and including the latest knowledge acquired, not replacing cultures (... because it is not a question of creating a uniform or unique culture nor of eliminating local languages ​​in use) but making it possible to concretize a ground for analysis, meeting, dissection and union of concepts can only represent an advantage. Our civilization, our civilizations also suffer from this incurable disease. - An international language recognized and created by all nations and including the latest knowledge acquired, not replacing cultures (... because it is not a question of creating a uniform or unique culture nor of eliminating local languages ​​in use) but making it possible to concretize a ground for analysis, meeting, dissection and union of concepts can only represent an advantage. Our civilization, our civilizations also suffer from this incurable disease. union of concepts can only represent an advantage. Our civilization, our civilizations also suffer from this incurable disease. union of concepts can only represent an advantage. Our civilization, our civilizations also suffer from this incurable disease.

This correlation also supposes having a generalized citizen institutional element capable of generating this evolution, guided by collective wisdom, under the implusion of the noblest inspirations, by prudently excluding vengeful ardor or collective hysteria thanks to the institutional dialogue. - This one is also lacking! See then in these terms and perspectives the potential utility of the "Universal citizen collective" whose noble impersonal cause I defend. Is it impossible for all nations to begin a work of joint reflection and creation on the abstract subjects that have divided mankind since the dawn of humanity? If that turns out to be impossible, our entire journey does not will then have more meaning - Religion expressed its magnificence in turn in the objects and the multitude of gods then in places of worship, then in the "verb" creating the LAW as well as the faith in a single god whose word was revealed. It is now time for all of us, since we were made in the image of the Eternal and he trusts us, to enter into the intimacy of the "key" concepts expressing the verb because it is in the expression, the understanding of the full potential of its parameters that the truth can be expressed. This is the job of all of us, collectively. It is now time for all of us, since we were made in the image of the Eternal and he trusts us, to enter into the intimacy of the "key" concepts expressing the verb because it is in the expression, the understanding of the full potential of its parameters that the truth can be expressed. This is the job of all of us, collectively. It is now time for all of us, since we were made in the image of the Eternal and he trusts us, to enter into the intimacy of the "key" concepts expressing the verb because it is in the expression, the understanding of the full potential of its parameters that the truth can be expressed. This is the job of all of us, collectively.

.

 .................................................. ......... If it seems to you that these assumptions and conjectures are correct or leading to more truth - Make them known. Write them, print them, display them, transmit them, ... young people from all countries .... tag the name of the site on the walls of your cities.

      . ...........................................

 eucharilxtonw - audrey

 

................................................................................................

              "Prophéties ou PROPHECITS ?"

-Texte original en Français -

 

.                        Je prétends connaître l'avenir de l'humanité ! Le voilà écrit sous la forme .... 

.        ...Des sept "Prophécits" d' Eucharilxtonw -

 

 

.

                                                             Prophétie ou prophécit ?

.

................................................  Vous ne rêvez pas ! me voilà peut-être embarqué dans les excès mais je vous imposerai une fois encore sur cette page une néologie "abracabrantesque" et un nouvel exercice d'interprétation rocambolesque. Ne boudez pas ! Je vous promets en échange de cet exercice périlleux les sommets, du moins je l'espère, et sept raccourcis menant aux secrets les plus intimes de la connaissance. Ces prophécits sont de belles indications de recherche pour ceux qui veulent percer l'abcès du savoir sans perdre de temps. Savoir où chercher représente un sérieux avantage ! Le conseil d'une direction simplement .... en admettant certes que je ne me trompe pas. J'exagère en vous proposant cela puisque mes écrits ne font en réalité que vous faire prendre l'arbre de la connaissance à l'envers en partant du sommet,... mais son interprétation et sa compréhension vous obligera à vous engager malgré tout dans les labyrinthes théoriques de nombreuses disciplines .

La tentation de cette exercice littéraire était trop grande pour résister à cet ultime appel dans le domaine de la spiritualité . En effet, il relève aussi du concept de L'"euchariscton", qui mêle dans un défi quasi impossible "religion" et "science", de passer par une transcription qui s'apparente à ce registre . L'exercice est trop beau pour ne pas s'y risquer, quitte à y bruler les dernières plumes du peu de crédit qont je bénéficie auprés de vous. Mais je ne perds pas le cap de la philosophie  animant mon travail :

 

;...........................       Vous noterez la subtitlité de la néologie composant l'intitulé de cette page . je ne parle pas de "prophétie" au sens stricte mais voilà imprimé un nouveau terme en condensation unissant ceux de "prophétie" et "citoyenneté" . Il s'agit non plus d'une prédiction faite par quelqu'un qui prétend traduire une volonté divine et connaître l'avenir mais plutôt d'un processus quasi subconscient de réflexion ou peut-être encore s'agit-il de l' annonce d'un événement faite par conjecture ou pressentiment. Il s'agit d'un processus de réflexion intégrant pleinement le concept " euchariscton" Le plus gros de mon travail s'effectue en effet souvent au petit matin, en phase proche du réveil, lors de songes, à la suite d'une lecture thématique croisée effectuée la veille avant de m'endormir : Le subconscient, j'imagine, doit s'occcuper du "reste" entre les deux moments afin de tisser les liens ou démêler les contradictions théoriques engendrées par nos sciences bien trop cloisonnées. Dans la journée, notre esprit semble endolori par les modèles intellectuels réfléchis, les sentiments ou diverses pulsions qui paralysent et engourdissent notre esprit créatif ou de synthèse. L'esprit libre ne peut guère plus s'observer qu'à la suite d'une bonne nuit réparatrice passée dans les bras de morphée, lorsque le mode de réflexion réflexe et archaïque prend le relais. Ne dit-on pas que la nuit porte conseil ?Certes, les drogues feraient le même effet, mais je veux justement prouver que la raison est pus forte que le délire incontrôlé des substances illicites dont la conséquence consiste de faire entrer son consommateur dans un état de transe, souvent pernicieux, au réveil difficile. On peut aussi dans mon cas parler d'une sorte de canalisation de l'esprit acquise par l'entrainement et les années de pratique. Peut-être l'exercice reléve-t-il donc des deux modes d'analyse aprés des années d'apprentissage à intégrer les différentes méthodes de traitement de l'information. En ce domaine et sur ce modèle original de combinaison, je puis garantir de vous faire rêver ou réflechir autant que les plus grands de nos auteurs extralucides ....

J'execute cependant un tel travail avec une grande modestie car j'ai conscience de la petitesse de nos actes, de nos idées. Je ne suis pas devin – Juste lucide !... et il n'y a pas de gloire à voir ce qui crève les yeux. Au royaune des aveugles les borgnes sont «ROIS».Voilà tout - Je ne suis pas le seul à penser de la sorte ...

.

Extrait du livre «Opuscule de l'histoire» de Kant Emmanuel – p204 ( Le conflit des facultés- II – comment peut-on le savoir ) -

(….... sous forme de récit historique capable de prédire ce que nous réserve l'avenir, c'est à dire en tant que représentation possible à priori des événements qui doivent arriver. Mais comment une histoire à priori est-elle possible ? Réponse: si le devin fait et organise lui même les événements qu'il annonce à l'avance.

Des prophètes juifs avaient beau jeu pour prédire que tôt ou tard, non seulement la décadence, mais même une ruine compète, menacaient leur état car ils étaient eux mêmes les auteurs de ce destin. Comme conducteurs du peuple, ils avaient alourdi leur constitution de tant de charges ecclésiastiques et de charges civiles issues des premières, que leur état devint tout à fait incapable de garder une existence cohérente pour son compte, surtout au milieu des peuples voisins ; et, des jérémiades de leurs prêtres, il ne devait naturellement que du vent parce que ceux-ci, dans leur entêtement, restaient sur leur idée d'une constitution insoutenable qu'ils avaient établie eux-mêmes ; ainsi donc, ils pouvaient bien prévoir d'eux mêmes l'issue à coup sûr.

Nos politiciens en font autant dans la sphère de leur influence, et sont tout aussi heureux dans leurs prédictions – Ils faut prendre les hommes tels qu'ils sont, et non comme des pédants ignorant le monde où de braves visionnaires rêvent qu'ils doivent être. Au lieu de < comme ils sont>, il faudrait plutôt dire : <Ce que nous en avons fait> par une injuste contrainte, par des intrigues perfides suggérées au gouvernement, c'est à dire des entêtés et des révoltés ; et alors évidemment, lorsque le gouvernement lâche un peu la bride, de tristes conséquences se produisent qui rendent véridiques les prophéties de ces hommes d'état prétendus sagaces. …...) - Fin extrait

                                                         Résultat de recherche d'images pour "image de dieu dans le ciel"

..............................              C'est donc aussi une sorte de pied de nez sympathique et bon enfant adréssé non seulement à nos politiques mais surtout aux esprits superstitieux, aux anciennes croyances qui s'obstinent et  refusent d'intégrer les derniers acquis de la connaissance alors que ces avancées, pour beaucoup incontestables, doivent justement servir d'aiguillage pour l'évolution des concepts et de l'entendement - Tous se servent de l'ordinateur, de la 4G et des nombreux produits issus de la technologie dans leur combat, mais refusent à côté de cela d'intégrer les notions théoriques scientifiques qui en sont les fondements à la discipline cultuelle devant leur ouvrir les yeux - Ne parle-ton pas des chemins de la foi ? Ils se mentent à eux mêmes et n'en ont pas conscience. Beaucoup sont des arrièrès ou des rétrogrades qui souhaitent un retour au moyen-âge pour donner plus de vérité à une croyance dépassée - En réalité, ils ne sont pas croyants mais des manipulateurs qui se servent de la foi pour justifier un dogme de pouvoir qui les placent au sommet de la hiérarchie sociale. Beaucoup de ces mauvais croyants sont des despotes maquillés en religieux : Ils n'inspirent pas la sagesse mais la crainte, la haine ou l'hystérie. Leur modèle d'expansion n'est pas la foi ou la raison mais le dynamisme de leur conviction. La force d'une conviction ne lui donne pas plus de vérité. Ils ne doivent pas vous méprendre.

L'ensemble du savoir, dans sa combinaison la plus géniale mène à D.ieu - Nous sommes en panne de processus ou de solutions en ce domaine : La prophétie fait le lien entre l'homme et le message du tout puissant. Je n'ai rien contre ce fait mais je ferai quant à moi le lien entre le subconscient et le savoir pluridisciplinaire dont je nourris mon intellect maladif. Rares sont les philosophes qui viennent prendre comme moi le risque de dépeindre l'ensemble de notre réalité ... jusqu'à se préoccuper du début ou des confins de l'univers et du temps, son origine jusqu'aux fins dernières de l'homme et de sa biosphère. J'en prends ici le risque et il me plait de savoir que plus d'un s'en inquiéteront en vérifiant si mes propos peuvent contenir la moindre parcelle de vérité. Je compte sur vous pour étaler ces interrogations auprés de vos communautés, religieuses, politiques ou autres - Contrairement à ce que l'on croit, la science ne tue pas dieu mais ne fait que le déplacer.

.

                                                               Résultat de recherche d'images pour "- labyrinthe et oedipe - andré masson"

................................................................     Tel est le postulat de départ de tout mon travail - Tous attendent un miracle des dieux ou d'un prophéte magicien pour "croire" alors que je vois partout ledit miracle et à chaque instants au sein de la matière vivante dont nous sommes la rareté sur terre et surtout, semble -t-il, dans cet univers infini composé d'inerte ou principalement d'énergie. La vie est en elle même ce miracle . Son omniprésence nous aveugle au point d'oublier, parfois de nier ce que nous avons en permanence sous les yeux. D.ieu ne parle certes pas le langage esthétique ni au travers des conventions morales que nous nous sommes fixées, mille fois déformées par usure du temps. Les textes sacrés, La réligion elle même n'est qu'un balbutiement parmi les nombreux chemins de la spiritualité. Notre quête de l'éternel ne fait que commencer par son intermédiaire mais elle n'est pas une fin en soi. "Nous",en tant que matière animée construite à partir d'eau et de carbone sommes LE "miracle" tant attendu ! Pourquoi le chercher ailleurs ? .............................................................      

N'est -ce pas là suffisant au regard du soin dont le texte biblique nous demande de faire observation à l'égard du vivant ... « Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. ... Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Luc 10:27; Deutéronome 6:4,5; Lévitique 19:18) ?: Seul importe le phénomène et la marche du vivant, dont nous avons la charge de magnifier le destin, et toute altération à son principe porte atteinte au déroulement du scénario initial prévu - Voilà la seule interprétation possible commune de l'ensemble des messages prophétiques - "LE" vrai et seul message se suffisant à lui même. Seuls les principes les plus généraux peuvent être les piliers communs de la foi et les fondements unificateurs de la religion de demain.

.

 

................................... Les observateurs du ciel ainsi que les croyants de tout acabit se questionnent de savoir depuis toujours si nous sommes seuls tandis que j'ai l'intime conviction que cette forme atypique de matière, dite vivante, est un processus "physique" universel ayant cours absolument partout . En tous les points d'une portion sphérique du cosmos, à une même distance par rapport au point d'émergence unique de la matière, source unique et inaccessible à l'observation, situé au centre de l'univers. 

.                                  Point d'origine de notre univers dont il reste à définir la position, la direction par rapport au déplacement de notre astre du jour dont la course suit celle de son centre galactique ... et... dont le centre doit correspondre, dans ma conception, je vous l'accorde hypothétique, à un point de jaillissement permanent de la matière . La position de cette strate permettant l'éclosion du vivant, dans le milieu matériel direct composé d' amas  galactiques se situe probablement dans le dernier tiers ou quart extérieur de l'épaisseur totale de ladite sphére, représentant l'univers, pris dans sa totalité. Cette conception du réel et d'éclosion de la matière est certes difficile à imaginer mais son modèle peut être comparé, sur une échelle totalement différente et sans commune mesure, à ces jets de matière mesurant plusieurs Années Lumière situés au pôle de chaque Trou noir fixant le centre des galaxies.

Résultat de recherche d'images pour "dessin de volumes de sphère en couche"       Résultat de recherche d'images pour "dessin de volumes de sphère en couche"

.

................................ Le trou noir est alors comparable à une sorte de miniature de ce que produit comme phénomène l'univers sur une échelle supérieure, dans sa totalité, certes selon un mécanisme différent dans son sens et contenu mais analogue d'un point de vue du mode circulatoire des composantes. Contrairement à ce qui est communément admis, le trou noir ne fait pas qu'aspirer  de la matière. Celle-ci circule selon une boucle. Cette théorie d'univers permet encore de considérer notre cosmos de manière fractale, et les trous noirs serait ainsi en quelque sorte une réplique miniature de ce qui se passe à l'échelle de l'univers dans sa totalité : Une masse imposante, fixant le point d'émergence de la matière, fixant le centre gravitationnel d'un ensemble cosmologique et définit un centre de l'univers qui absorbe en retour uniquement certaines particules, corps infinitésimaux*, issu de la décomposition atomique, les transforme en de nouveaux éléments, puis les éjecte de son enveloppe dans un sens inverse pour ré-alimenter le processus.

                                                                                  

................................... Certains parlent de "Big-bang" alors que cet événement, que l'on pourrait qualifier de cycle  "perpétuel"  est  un système qui ne posssède selon moi ni début ni d'autre fin que celle rendue possible par notre potentielle intervention historique dont je décris l'hypothétique scénario.

Telle serait notre mission de contrarier le destin destructeur cyclique d'un univers en quête d'expansion vers un avenir encore supérieur. L'éternel lui même aurait des pouvoirs limités et aurait besoin de notre intercession matérielle ici bas pour sa montée en puissance. Il serait le chef d'orchestre dont nous sommes les bras agissants. Voilà une affirmation ambitieuse et provocatrice qui devra être entendue.

Il n'y aurait alors pas de début, pseudo big bang, ni de fin ( big crunch) de l'univers mais un cycle perpétuel, permanent de la matière dont les états et échelles déterminent des lieux ou des sens de circulation différents. Pourquoi ne pas réfléchir à une alternative à la fameuse théorie circulant dans les milieux "bien-pensant". La théorie du big bang ne fait pas l'unanimité, bien au contraire, sachez le ! J'en veux pour preuve ce seul argument pesant selon lequel la force de gravité, infini à l'instant zero, aurait dù s'opposer ou équilibrer la création d'un univers venu d'un point unique dans le vide duquel émerge soudainement une masse "infinie".

..................................... Selon les savants, la masse de matière sombre équilibre l'ensemble mais se pose alors de son processus de différenciation et la question de son origine avant ledit big-bang. On la fera remonter à la création de l'univers mais la logique peine à concevoir la présence de ces niveaux d'énergie aux frontières de notre dimension. Revenons à ma conception qui, justement, propose un compensation des forces puisque la matière ne ferait alors qu'un trajet équilibré cyclique et permanent de la source vers une périphérie sachant qu'autant de matière en sort ..... qu'il en rentre sous la forme la plus evanescente aux confins de l'univers, tandis que les zones d'énergie sont respectées par les frontières matérialisant les différentes sphères. Mais se pose encore la même question de l'origine d'un ensemble qui n'a ni début ni fin ? Peut être la question est-elle mal posée en terme d'origine puisque cette ensemble serait issu d'une transformation échappant à notre entendement et au sein de laquelle le temps perd son sens comme je l'explique plus loin. D'autant plus si l'on considère le tout dans une théorie fractale où l'univers, dans sa totalité, n'est qu'une composante d'un ensemble dont l'existence nous échappe définitivement. Notre langage commet des abus car toutes les combinaisons y sont possibles : Ce qui est un avantage créatif pour l'esprit devient alors parfois un inconvénient sémantique.

Revenons au sujet : Ce scénario d'univers cyclique permanent se déroulerait hypothétiquement encore à ce jour dans un volume en forme de sphère dont le centre représente la source, ou point de jaillissement de la matière, hors d'observation puisque situé en dehors de notre strate d'univers, dont l'observation immédiate et les calculs justifient le concept fondateur de l'ancienne théorie du "big bang". Nous devons apprendre à détecter ces fameuses particules infinnitésimales, hyper-véloces et venant de plus ''loin''.

................................... Aux extrêmes, en périphérie de cette sphère matérialisant l'univers, considéré dans sa totalité et mesurant beaucoup plus de 14 milliards d'A-L, la matière se désagrège, finirait en fin de cycle ... en "décomposition", dans son état le plus simple et le plus "fin", dans une pluie de particule infinitésimale composant la majorité de notre voute céleste (.... 94% environ de la masse notre feuillet ). Cette proportion ne devant être considérée  uniquement pour évaluer le volume intérieur ou extérieur manquant de l'univers en dehors de la strate contenant notre amas galactique .. ; Le différentiel entre la masse dite obscure et celle conventionnelle à un endroit donné devant alors déterminer  l'éloignement relatif dudit point par rapport au centre de l'univers.

.............................      L'univers serait donc en résultat composé de plusieurs feuillets sphériques se superposant les uns sur les autres en partant de ce noyau ou point d'émergence permanent (...invisible puisque intégrant des niveaux d'énergie différent du notre ), intégre différents étages d'aggrégation, de composition et de structuration de la matière qui se complexifie à mesure de l'éloignement de son centre ( progression vers un "futur" de la matière passant par la séparation des forces puis la formation des structures galactiques ), pour finalement nous offrir un feuillet intermédiaire où évolue ce que nous appelons les "amas galactiques" ( groupe de galaxie ) du spectre visible, feuillet favorable où apparait la matière dite complexe et "vivante". Seul cet étage nous est directement préhensile par l'observation. Par un effet "tunnel" ainsi qu'en consèquence des différents niveaux d'énergie, ni la courbure de l'univers, ni les autres feuillets ne sont observables depuis la Terre. Nous sommes prisonniers de notre feuillet d'univers et il nous est impossible d'en sortir. Les derniers feuillets incarnent les niveaux de fin de "vie" ou  désagrégation de la matière. Pourtant, notez bien que ces feuillets existent dèjà, strictement dans le même temps et au même moment que le notre ! bien qu' impossible à voir, ces différents états sont d'actualité au sein d'un autre feuillet d'univers vers lequel évoluons. Nous atteindrons nous mêmes les niveaux les plus avancés, par progression de l'ensemble des masses vers l'extérieur, dans plusieurs milliards d'années. Cela reste théorique - J'imagine cette hypothèse dés l'année 2009 et la science pourra bientôt en vérifier les notions en commençant par les aberrations spatio -temporelle et la direction convergente de propagation de la matière "noire".

L'originalité de cette théorie s'inscrit donc à la fois dans l'hypothèse de la permanece du point d'émergence matériel, dans la simultanéité d'existence de chaque, ...de tous les étages dans cet ensemble matériel ... et pour finir dans la présence d'un "étage extérieur" de "désagégation" de la matière ( ...dont le cycle exige un retour vers le point d'émergence )-

.                                         - Schéma symbolique de l'univers selon Eucharilxtonw -

( Vous n'avez dans cette illustration qu'une galaxie, l'univers direct se compose d'amas de galaxie ) - voivi ci-dessous l'univers tel que je le concois 

Image insérée le 29 juillet 2017 - 17h42 - image protégée -

Logo enim cerno

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.................................. Cette illustration permet de voir in situ les données matérielles de ma vision de l'univers. Croyez-vous que j'ai conçu par hasard la forme du logo ( forme simplifiée ) "enm-cerno"  figurant sur la page d'acceuil ? Ce logo stylisé et donc simplifié représente le schéma de l'univers tel qu'il apparait vu de l'extérieur et en coupe . Cette entendement implique par ailleurs que la notion de temps n'existe pas au sens que nous lui donnons ! Ce mot est un abus de language né de l'illusion que procure la corruption des objets ainsi que surtout celle de notre enveloppe charnelle dont les rythmes biologiques fixent une pseudo horloge, erronée dans l'absolu..

.                                 L'intéraction des particules matérielles infinitésimales entre elles, dont l'échelle de temps est quasiment "infinie", créé l'illusion d'une chronologie au niveau macroscopique - La situation comme le niveau d'energie d'un objet par rapport à ce fameux noyau d'émergence galactique fixe seulement une concordance ou équivalence des paramètres, volumes et des masses matérielles. Reprenez ce chemin en "arrière" ( ce qui est impossible dans la mouvance de l'ensemble galactique ..) ....et vous retournerez sur une situation identique ou plutôt équivalente à celle "passée". La vie se situe et s'exprime donc dans l'épaisseur d'une strate sphérique de la masse galactique et se déroule selon un processus cyclique répété, continu, enchainé à mesure du dégagement des masses sphériques emportant les masses de même niveau d'énergie vers l'extérieur de l'univers.  J'en conclus peut-être bêtement sur le sujet  que ... :

.

...............................      <<.... Le temps  à l'échelle humaine est une illusion des sens dont la réalité est déterminée par l'interaction physique et réciproque des éléments matériels  microscopiques, sous l'action première des particules infinitésimales à haute énergie ( ou "haute vélocité" : Photon, "neutrino",...)....>>  

Comment vous en convaincre ? Il semble certainement paradoxal d'affirmer cela alors que nous ressentons tous l'influence d'un bouleversement chronologique des choses qui nous entourent - Bien qu'étant une réalité à notre niveau humain (... animal microscopique à la chair corruptible ) le temps n'en demeure pas moins un phénomène neutre et indifférent à l'échelle de l'univers. Pourtant des indices nous montrent bien que celui-ci est perturbé, totalement différent en dehors de tout ce qui est à notre contact direct par nos sens et la chair. Les astres, les éléments géologiques, les éléments microscopiques et tout ce qui relève du niveau des astres, tout ce qui compose le cosmos ( bref : L'infiniment petit ou infiniment grand ) semblent animés d'une horloge échappant à l'entendement classique.  Regardez le ciel un soir et le temps lui même semble s'arrêter - Notre temps peut être une illusion engendré par notre chair animale corruptible dont les mécanismes évolutifs d"adaptation nécessitent la combinaison et la détérioration des génomes en conformité d'un équilibre biologique "infini" et "mouvant".

En réalité et en dehors du vivant, la matière peut être comparée par analogie à un volume de sable qui peut être modelé à souhait selon les désires ou la volonté d'un créateur potentiel. L'eau de l'océan incarne alors les particules à hautes énergie jouant le rôle moteur de cet ensemble et vos mains seraient les caprices ou contraintes momentanées de dame nature. Façonnez un objet, puis transformez le, détruisez le et pour finir, noyez le sous l'eau. Le résultat de tout cela est indifférent - Vous aurez toutjours du sable, un monticule géant sablonneux dans son état permanent - Seule son apparence immédiate aura changé sous l'action de contraintes limitées -

.

Résultat de recherche d'images pour "dessin sur équation mathématique des savants"

......................................................................    Il est dommage et j'enrage tous les jours de ne point être un génie en modélisation mathématique - Il serait et sera possible pour des astrophysiciens du futur de transformer cet état de fait global, cette théorie d'univers, en équation dite "EQUATION D'UNIVERS".

Celle-ci exprimera et complétera en donnée mathématique sur la base et continuité de la théorie d'Einstein ( E: MC2 ) l'ensemble des constantes relatives à l'état et les niveaux d'énergie de la matière en fonction de la position relative dans l'univers, pris dans son ensemble en partant du noyau d'émergence à la périphérie où se désagrège la matière (.... la relativité des temps, où se situe l'élément, donc de sa position : Direction et niveau d'évolution matériel ou des systèmes vivants // la position géographique relative par rapport au noyau d'univers // leur structuration atomique - niveau d'énergie atomique ...). Cette équation permettra de déterminer les différentes variables fondamentales de l'univers. Je ne sais où ni comment mais c'est au sein de cette équation que nous calculeront et intégreront finalement "l'harmonie" qui magnifiera le destin du vivant. Là se trouve la "clé" permettant de résoudre les paradoxes de l'inerte et du vivant.

                                                        Résultat de recherche d'images pour "dessin sur équation mathématique des savants".                

................................... Sur la dernière strate de cette sphère, le dernier feuillet de ce modèle d'univers, la plus extérieure, la matière, quelle que soit sa nature ou l'énergie des particules qui la compose, se désagrège totalement en fin de course, y compris dans sa structure interne la plus profonde ( celle des composants atomiques ), retombant massivement et de manière invisible à notre échelle, à rebours, au travers de l'ensemble de cette sphère, par interaction vers ledit noyau de l'univers, unique point d'émergence où rejaillit la matière pour alimenter un cycle qui ne trouve pas sa fin. Il existe donc une convergence des flux de cette énergie invisible vers un centre de l'univers.

Cette conception permet de retrouver l'objet troublant de la fameuse matière dite "noire"par erreur qui compose l'essentiel de la masse de l'univers visible selon les dires des savants et qui serait donc le résultat de la décomposition de la matière au confin de l'univers - Ma conception de l'univers matériel doit être mise en parallèle avec le règlement des paradoxes "psy" de l'humanité, le "collectif citoyen universel", pilier de civilisation devant nous mener vers les éléments institutionnels et politiques permettant l'éclosion partout dans l'univers de ce destin antagoniste à la destruction cyclique de la matière . Chaque chose est imbriquée. J'ai imaginé les éléments disparates de cette théorie voilà bien longtemps avant de les écrire sur les pages de mon sites. Cette année 2012 me semble opportune pour vous les faire partager sur ces pages internet. 

 .

.    ............................      Je ne fais pas sur cette page plus de détail sur cet épineux sujet . Une "prophécit" contextuelle future s'en chargera sur cette même rubrique. Elle me sera demandée en temps voulu- Tout s'enchaine et s'imbrique alors selon une logique simple dont je trace ici et ailleurs sur le site les grandes lignes. Le jeu de piste commence ici au travers de ces fables, textes ou prophécits que je qualifie impudiquement de prophétie - Je compose cet écrit selon une clé symbolique contenue dans le titre de chaque "prophécit" par l'ajout d'un jour de semaine. Ce "jeu" n'est pas le fait du hasard et servira à qui veut l'entendre. Dieu n'est pas mort avec la science ni par le fait de l'émergence d'un savoir rationnel mais ne fait que prendre une forme nouvelle là où on ne l'attendait pas. Alors, s'il ne fait que prendre un nouveau et progressivement son vrai visage, où peut-on voir son action permanente et éternelle ? C'est l'objet de cette modeste expression sur cette page dédiée à la spiritualité dans son essence la plus pure .

 

.

                                        ......................................................................................................................................................................

                                         Voici donc les    .................................. sept prophécits décrivant le devenir de l'univers et du vivant -

                                       ........................................................................................................................................................................

  .                                .                               LES SEPT CLES DU DESTIN

 

                                                                        Résultat de recherche d'images pour "image de l'intervention divine"

 

 N°7 - Ce fut un Dimanche - Fin des temps, thèse escahatologique -

.

<< .........  De l'union puis de la symbiose entre le régne animal et végétal jaillira le "vivant" qui partira dans un futur "proche" à la conquête de notre univers immédiat. Cet amalgame autotrophe, conquérant des autres espèces archaïques du règne animal, issu de l'évolution dans une myriade mais prenant sa source des siècles prochains d'une création de l'intelligence artificielle et de la main de l'homme parvenu à entéléchie, après avoir englobé dans un premier temps de son bras salvateur les mondes terrestres, donc de manière synchronisée sur l'ensemble des hôtes originels dans tout l'univers, sur une strate ovoïde infinie allant hors horizon propice à cette expansion, absorbant tout son environnement et l'inerte, servira de base à l'élévation de la matière vers son ultime dessein de "lumière". 

Quand il sera temps, au moment d'un extinction massive des espèces, cet être terrestre, biologiquement parfait et indicible pour l'entendement, ne faisant qu'un dans les échanges entre la terre, l'air et le vivant, né du sacrifice de son créateur, se répandra selon une vitesse exponentielle.  Devenu omniprésent ici bas comme à l'unisson de ses frères nés ailleurs dans les mêmes principes partout dans les cieux, non humain bien que s'inspirant de sa substance, issu à l'origine du plus infime dans le milieu aquatique, cet organisme, dont la matière "n'est plus" au sens classique du verbe, résoudra dans une onde bienfaitrice les contradictions matérielles de l'inerte dans l'univers tout entier.

................ Ce temps consacrera l'avènement de l'éternel ........ >>   ( Le 22/08/2012 par Eucharilxtonw )

 

.......................... ... Je manque ici de modestie mais ne puis faire autrement . Je livre le résultat de ce qui m'est donné par des pensées spontanées. Voyez en ces quelques phrases un résumé de ce qui doit advenir de notre monde dans cette construction spontanée de l'esprit. L'objectif vers lequel tend la matérialité et la signification de l'ensemble des savoirs en compromis des différentes disciplines. Certes, j'y soumets fortement ma propre subjectivité pour le traduire en termes intelligible - Suis-je dans le vrai ? : D'autres  peuvent y voir spéculation gratuite ou trouver  un dénouement différent. Chaque hypothèse mérite d'être observée - Le reste n'est que croyance et je ne vous impose rien : Juste d'y réfléchir . Le vivant, au delà de l'être humain, au delà de notre petite planète perdue dans l'infini possède un sens, un but : Quel peut-il être ? Stupide ma conception de l'intermédiaire du vivant dans l'évolution de l'inerte ? Certaines espèces marines évoluent depuis des temps immémoriaux en possédant d'ores et déjà cette faculté combinée de synthétiser d'une part la lumière par la photosynthèse et l'assimilation digestive plus classique des nutriments organiques ..... Le sujet vaut un détour et des émissions télévisuels y consacrent un sujet complet : Je vous en laisse une illustration non exhaustive - http://www.nikopik.com/2011/10/des-animaux-plantes-existent-reellement.html -

Le jour dit "de la grande résurrection" ou cette autre notion religieuse de "transcender la matière vivante" ( .... par notre action réfléchie dont je décris le potentiel déroulement ci-aprés ) prennent alors ici toute leur signification au delà de la symbolique littéraire des textes bibliques . Les dépouilles mortelles de toutes les entités biologiques, cumulées sur la surface terrestre depuis des milliards de génération, dont nous ne sommes qu'une composante parmi tant d'autres, certes particulière étant donné la mission qui est la nôtre, ne possédent pas le pouvoir intrinsèque, en leur état originel de naissance, de revenir à la vie. Cette matière biologique constitue le substrat d'ensemble d'une composition vivante animale globale future ( ... née peut-être de notre intervention ? ... en admettant alors que les mécanismes de sélection comme de création naturels s'opposent au dernier stade métabolique de cette apparition, empêchant alors la survenue de cette orientation du régne animal : Nous serions en conséquence la réponse à ce blocage des événements . ) qui s'animera sur le fondement de ce "terreau fertile" recouvrant la totalité de la surface terrestre. Est-ce là une ineptie ? 

                                                                              .........................................................

                                                               Résultat de recherche d'images pour "image de l'intervention divine"

.

.............. Il existe un potentiel intrinsèque encore inconnu ( potentiel d'animation et de conversion en une énergie "vivante" ) au sein de la masse inerte de l'univers. Notre condition humaine nous impose cependant ici de nous intéresser dans un temps immédiat uniquement à la portion sur laquelle nous vivons : La planète Terre. Nous serions alors tous dans cette hypothèse, être vivants, les maillons encore inconscients de l'expression de "l'animà" ( cf MDP ) de cette entité matérielle en devenir, qui, elle même ne serait qu'un élément fractionné pris dans une totalité ( L'univers ) dont l'intelligence vivante, contenue potentiellement dans chaque parcelle de matière, en tous points de l'univers, est en éclosion sur une échelle de temps échappant à notre entendement humain. L'être humain serait en définitive un des vecteurs, vecteur agissant infinitésimal, d'une volonté ( totalité matérielle ) supérieure incarnée par l'ensemble de la matière dont la planète Terre incarne un maillon fractionné dans notre univers immédiat. Cette puissance matérielle potentielle d'échelle supérieure peut être à l'origine du phénomène et de l'intuition divine. Un lien de nature encore inconnu peut alors être observé entre chaque individu composant cette biosphère ... comme il doit exister un lien entre chaque être avec l'entité globale inerte sur laquelle nous évoluons.

Mais encore, les plus habiles noteront qu'il doit exister en théorie une action conjointe, inconsciente et synchronisée de toutes les civilisations "équivalentes" dans l'univers tout entier ( sur la même strate ) pour mettre en oeuvre le processus d'évolution du vivant décrit dans la "septième prophécit". Notre effort n'est ni unique, ni solitaire. En cas d'échec, notre strate se déplacera vers l'extérieure selon un destin destructeur indifférent tandis que de nouvelles tentatives se joueront sur les niveaux sous-jacents en remplacement du travail sur lequel nous avons fait défaut - Les rôles sont là et doivent être distribué mais le grand coordinateur n'a pas encore trouvé le bon acteur pour mener le scénario à son terme. Nous nous trouvons dans la zone d'incertitude où les destins divergent selon le libre arbitre accordé à la matière vivante ( ... propension chaotique de la matière ), point précis sur lequel le créateur lui même perd son pouvoir d'action et qui justifie notre entrée en scène comme bras agissant.

Cette connexion entre le vivant et son microcosme inerte est encore indéfinissable au travers des vocables littéraires de notre langage, bien que les peuples anciens, dits primitifs, intégraient pleinement ( de manière archaïque au travers de rites et croyances institnctives ) la notion d'une symbiose "maternelle" entre l'individu et sa biosphère. Contentons-nous dans un premier temps d'imaginer une intuition symbiotique impliquant que l'inerte comporte un potentiel "vivant" partagé au travers d'un mécanisme vibratoire, ondulatoire,..... Senation qui vaut encore concernant une symbiose avec l'univers dans son ensemble, au premier rang duquel se trouve notre planète hôte avec laquelle nous partageons une communauté de vie, inscrite dans ladite matière. Une intuition salvatrice -Tentez l'expérience : Le ressenti de cette émotion peut décupler votre capacité cérébrale et accélérer votre ascension spirituelle car vous entrez ainsi  progressivement en harmonie avec l'essence même de ce que vous êtes dans cet équilibre . Je sais que cela peut sembler étrange et invraissemblable. .... Tentez donc ! ...

Cette conception de l'unité, de la complémentarité globale de l'inerte et du vivant dans un devenir commun permet d'éclairer certains aspects de la sphère paranormale dont la "science" cherche explication au travers d'une certaine forme de connexion entre les individus, vivants, passés ou futurs ou entre les individus et notre planète hôte. Cela ne semble plus saugrenue si l'on considère l'être humain comme une parcelle infinitésimale et intégrée d'une masse matériele globale qui possède un intelligence individuelle externalisée visible ( la conscience humaine ) ... en sus d'une autre, qui serait  naturelle, collective, inconsciente et connectée au reste de l'entité matérielle dont nous sommes tous les acteurs symbiotiques et convergents. Le potentiel de cette connexion de l'individu avec une totalité psychique peut mieux s'expliquer à la lumière lumière de cette hypothèse. Cette théorie implique et explique la possibilité, le potentiel théorique d'une action conjointe du vivant sur l'inerte ( hypothèse télékinésique, télépathique par une force cumulée de plusieurs individus sur un objet "cible" commun : Cette faculté échappe à un individu isolé mais devient possible par une action combinée réfléchie  ) - 

.

                                                              Résultat de recherche d'images pour "image de la bible"

.

   N°1 - Lundi - Celui qui était, est ...et sera ( Structure de l'univers ) -

.

.............................  << Écoute fils d'Adam et Eve, entité parcellaire du vivant égarée dans l'immensité, intelligence au rôle décisif ensemencée partout dans l'infini sur une strate matérielle ovoïde de la voute celeste propice à son développement, L’Éternel, incarné par la totalité des particules matérielles et des énergies premières irriguant l'univers, est notre D.ieu. Ce qui figure à ce jour en tant qu' inerte ou sans corps physique contient déjà le plein potentiel du tout puissant et relie chaque création, chaque chose, chaque instant dans un ensemble unitaire depuis le début jusqu'à la fin des temps. Bien que dissimulé et dispersé en le moindre principe constitutif de l'immensité cosmique, vivant ou inerte contenant son potentiel d'animation futur, l'éternel est Un. Béni soit le nom de la gloire de sa royauté à tout jamais.

L'éternité, attribut du tout puissant, dénaturée à notre échelle humaine, s'inscrit au niveau des éléments astronomiques visibles dans un processus cyclique sans fin et se déploie ici bas au sein du régne vivant sur un instant fugace trompeur. Le phénomène du vivant importe uniquement pris dans sa totalité universelle en tenant compte de toutes les matières planétaires qui contribuent à son devenir-évolution et sans considération de la césure générationnelle car le temps individuel est pour l'homme, comme pour tous les vivants, une illusion faisant obstacle à la prise de conscience de la vérité.

L'unité de compte du temps, comme le calendrier spirituel doit être considérée strictement d'un point de vue et par rapport aux éléments symboliques dématérialisés ou en repère des phénomènes astronomiques car le temps est une illusion dont les boucles sans fin s'écrivent au travers de pages strictement équivalentes. Tous les concepts comme les dogmes religieux sont les échos répétitifs, déclinés sous des formes variées et infinies selon les civilisations successives, des mêmes projections archétypiques d'origine psychanalytique contenant les prémisses d'une réponse au code de l'univers.

............................ Seuls les annonciateurs, dont la succession se fera jusqu'à la fin des temps et entre lesquels ne peut exister de hiérarchie, à l'unisson des prières et grâce au soutien indispensable de leur commnauté, savent connaître par avance et démeler avec lucidité cette intrication matérielle pour mener pas à pas les peuples vers un meilleur entendement et un devenir au plus prés de la volonté du père. De par ce fait, l'apport de ces différents contributeurs successifs ne se contredit pas mais ne fait que perfectionner l'édifice des institutions et des lois élémentaires applicables au genre humain. Puisse cette force évolutive guider l'humanité en cette étape décisive de la convergence des savoirs devant éclairer notre contribution à la métamorphose de l'univers vers son dessein de lumière. .... >>

.                                                                    Eucharilxtonw, le 09/02/2018 - 18H40- pour enim-cerno

.                                                                               Résultat de recherche d'images pour "image de la bible ouverte"

............................................        Ne soyez pas étonnés ni trop sévère à l'égard de mon propos ! Certes, le style narratif du texte m'oblige à employer une terminologie spécifique faisant appel à la notion "d'annonciation", qui elle même renvoie à la notion de prophète ou de prophétie : Sachez bien que je ne suis pas spécialement adepte de cette dimension. Je ne concois pas le prophète dans un sens biblique religieux où l'homme serait un être magnifié par une "aura" divine qui le place au dessus des autres comme un être distinctif, particulièrement digne d'un destin supérieur. Nous sommes tous les enfants, une partie infinitésimale du corps et de la puissance de D.ieu. Voilà ma conception du divin. Nous sommes en quelque sorte ses assesseurs en pleine formation continue, sur ce rochers perdu que représente la planète "terre".

Combien de génie l'humanité peut-elle compter depuis l'origine des temps ? Ils sont innombrables, tous égaux : Celui qui créa la roue et que l'on a oublié depuis longtemps, ceux qui dessinèrent puis construisirent les châteaux ou les églises en des temps immémoriaux, celui-ci qui écrivît tel livre, aujourd'hui classique, particulièrement célèbre,... celui qui inventa tel ou tel autre remède ou potion médicinale,... tel vaccin, celui qui inventa la presse et les méthodes pour confectionner les livres, celui qui inventa le moteur ou le non moins célèbre Hertz qui découvit les ondes radio .....ceux qui inventèrent au fil du temps les rituels religieux ou le concept démocratique,.. etc.... . Je ne crois pas qu'il existe un génie particuliérement disctinctif. Nous sommes tous les artisans, spécialisés, contribuant au progrés de la civilisation. Les constructions politiques et surtout cultuelles s'entourent d'un connotation affective qui leur confèrent un caractère particulier étant donné le carrefour historique, civilisationnel et institutionnel sur lequel repose leur création - On leur reconnait un mérite que l'on ne voit pas ou moins chez les autres !

Certains autres individus sont capables d'observer l'humanité dans son ensemble, avec intuition, intelligence et désintérêt, à un haut niveau de généralité de manière à faire des propositions d'ensemble de nature à lier, ...à relier les autres institutions du moment, et permettant à l'humanité de franchir des paliers de civilisations. Ils ne sont rien de plus ni de moins que les autres hommes qui travaillent au bien commun.

.                                                                             Résultat de recherche d'images pour "les prophètes illustrations magnifiquesmagique"

 N°4 - Jeudi - Le code de l'univers -

.

<<.......... ........ 000100111000011 . L'univers tout entier, chaque chose en ce monde ne peut être à notre échelle humaine que d'origine matérielle tandis que la définition des vocables tenant à ces sujets devra être remaniée aussi bien sur les liens que sur la localisation de ses manifestations transitoires. Chaque chose de ce monde peut être traduite et s'analyser dans son essence sous la forme d'une composition vibratoire mais encore plus simplement se traduire puis comprendre à l'oreille profane sous forme d'un code manuscrit imitant plus ou moins fidèlement ces pulsations. Nos écrits, chants, musiques contes et toutes formes artistiques, lorsque ces manifestations exprimées en éléments généraux émergent spontanément du subconscient, ne sont alors que diverses transpositions figurées, plus ou moins subjectives, parcellaires et parasitées lors du passage vers la conscience, des composantes de cette source d'information primordiale.

Du subconscient et des forces psychiques qu'il recèle émerge la totalité du phénomène religieux ainsi que celui dérivé du domaine paranormal. Nos sciences modernes doivent alors s'analyser comme une tentative d'écriture ou de recomposition approximative des variables réfléchies de ce code en fonction du niveau cognitif d'une civilisation donnée. Notre génome devant alors se comprendre comme la clef, l'harmonie, la pièce manquante permettant de résoudre les paradoxes de la fraction inerte de cette entité unique répliquée en continu couvrant l'infini et les cieux.

Notre instinct, guidé par l'écho de ce filament génétique contenant ladite fraction du message, mène invariablement et inlassablement nos actes, créations ainsi que l'essentiel des  manifestations de nos civilisations vers la recomposition intellectuelle symbolique du contenu de cette onde primordiale déchirée afin de nous mener vers le chemin remédiant à ces lacunes. Ainsi la technologie humaine de traitement de l'information, de la même façon que la nature, source parallèle et équivalente de création, d'enfanter perpétuellement et successivement au cours de l'histoire humaine ... l'outil, plus tard la mécanique et la machinerie, l'électrique, l'électro-mécanique pour finalement engendrer sa finalité technologique incarnée par la cybernétique.

L'informatique moderne née du troisième millénaire après J- C, outil d'excellence sorti de l'esprit des créateurs, reproduisant au plus près les mécanismes et la lettre de cette source d'information immanente, devant bientôt et provisoirement servir un mode d'acquisition «cérébro-informatique» permettant l'élévation de nos engeances. Pour finir, cette conquête servira un mode combiné de transmutation «vibrato-énergétique» des compositions animales. Ce langage artificiel binaire, archaïque et servant d'abord les intérêts égoïstes des créateurs, parviendra à maturité pour servir ce dessein final lorsque le logiciel, copiant le savoir-faire du vivant et à l'image de la matière cérébrale, sera capable d'auto «réplication-évolution» de son contenu au même moment clés de l'apparition pour cette bio-technologie d'une capacité à intéragir et contrôler l'activation neuronale par les ondes vibratoires. Ce temps annoncera l'apogée de la culture humaine.......>>

….....................................                               le 02/09/2012 par Eucharilxtonw..

 

 .                                                                              ......................................................................

 

  ....                        Cette "prophécit" sur le code de l'univers doit retenir toute notre attention car elle marque un tournant décisif concernant les applications de notre technologie d'échelle humaine - Il semble que je fabule n'est-ce pas ?? ... Je comprends vos réticences car on peut y voir aberration mais je remarque que l'actualité scientifique comporte quelques éléments convergents cautionnant mes allégations : Il suffit de se rendre sur google et taper "protéodie" ( la musique des plantes ) pour voir qu'il se passe quelque chose en combinaison de notre technologie et du vivant - Il existe bien un lien, une influence entre les ondes et la matière vivante ....  nous ne sommes qu'au début de ce type d'expérimentation - Selon cette conception, l'âme serait l'expression musicale, l'onde vibratoire résultante de notre enveloppe charnelle. Chaque être incarne une empreinte "musicale" unique, bien que rapprochée de l'ensemble de la famille humaine en général, dont la vibration peut être sensiblement modifiée de génération en génération par les dogmes culturels et cultuels ( s'analysant alors en terme de vibration en son résultat dans notre organisme ) qui ne font que modifier le rythme en créant un diapason universel. Les prophètes sont alors des êtres spécifiques (... une combinaison génétique particulière en avance sur la progression moyenne présente sur terre ) qui savent créer les éléments cultuels ou culturels, parfois institutionnels modifiant le modèle vibratoire organique de l'espèce en rapprochant l'humanité des desseins du "père". Cette vision ondulatoire du génome permet d'interpréter le phénomène de la réincarnation ou le retour "en chair" comme la reconstitution approchée de l'onde correspondant à un illustre personnage ou d'un être aimé.

L'huma, et les avancées qui en seront la conséquence dans l'uniformisation du savoir permettront de voir au delà des frontières disciplinaires pour servir un nouveau  dessein culturel & cultuel. Le bouleversement aura lieu dans tous les domaines de la vie, y compris dans les plus inattendus. Un jour prochain, je l'espère, les logiciels permettront de décrypter et comparer le génome avec les grandes oeuvres classiques musicales et quelle sera la surprise en réalisant que des morceaux sont la traduction de séquence complète du génome et que certains autres préparent l'oeuvre qui nous incombe de la compléter pour rétablir l'harmonie dans l'équation d'univers.

Cette prophécit nous indique encore que des phénomènes inconscients, de nos capacités cérébrales physiques et réélles, émerge la totalité du phénomène paranormal : Il faut l'entendre dans le sens où nos capacités d'analyse intuitives (... issues d'une analyse intuitive à l'origine de facultés animales archaïques mises en sommeil ) ne sont pas encore toutes mises à jour, ni dans leur potentiel ni dans le sens d'une capacité d'évolution, de connexion ... . Nous gagnerons à y réfléchir dans le sens de parvenir à une intellectualisation de capacités archaïques enfouies, qui ont été progressivement oubliées avec notre entrée en conscience au jour de l'épisode biblique de la "pomme", croquée par Eve et Adam. L'objectif consistera à les redécouvrir puis de les intégrer dans un cadre culturel ... Par la langue et les mathématiques. Nous sommes encore à un niveau où nous les interprétons de manière "anthropomorphique" ou liées au domaine "cultuel" : Sans être faux, cela est incomplet et décrit trop étroitement ces capacités au travers de disciplines encore cloisonnées entre elles : Nous devons connecter la métaphysique avec la science. Les phénomènes paranormaux doivent être liés à l'essence du phénomène vivant dans son ensemble. Il faut les relier à la cosmologie de manière concomitante à un langage mathématique au sein de l'équation d'univers dont la psyché humaine n'est qu'un vecteur d'expression et surtout ... la "clef" - L'univers est manifestement un code ondulatoire imparfait dont nous avons peut-être la tâche de magnifier le destin en nous approchant dans un premier temps de sa source par une création linguistique & institutionnelle- CCU- ( permettant un sursaut de civilisation ) puis en traduisant finalement ce code en instrument génétique modifiant l'ordonnancement de l'univers.

 

                                                                             Résultat de recherche d'images pour "image de l'intervention divine"

.

 N°2 - Mardi - Théorie unificatrice -

.

               <<.........   Fils d'Adam et Eve, nul ne peut mesurer la chance que tu possèdes de concourir directement à l'oeuvre de l'éternel par ton épopée civilisatrice. Cette opportunité mais aussi dans un premier temps ton malheur débuta lors d'un sursaut brutal pour sortir de l'état animal lorsque ton enveloppe charnelle, échappant au cycle naturel d'ensemble soumis à la sélection des génomes, permis à ton esprit de se forger une capacité d'abstraction créative et d'avoir un jugement sur toi-même comme sur le monde qui t'entoure.
Depuis cette entrée en scène, l'histoire ne fit que s'accèlerer: A l'instar d'une fluctuation spatio-temporelle globale que subit l'espace terrestre où tu demeures confiné.
Tu partis dans un second temps, historiquement très proche dans l'arbre de l'évolution, à la recherche d'explications sur les arcanes de ton âme pour y trouver d'abord l'interface du divin au travers de symboles récurrents, bien qu'évolutifs dans le temps et l'espace puis celui des sciences qui te menèrent sur les chemins parallèles de la raison et du code; conséquemment par ta recherche de conquérir progressivement la maîtrise de ton univers matériel.
Depuis peu mâture et parvenu au sommet du règne animal, bientôt riche d'un modèle de civilisation en harmonie avec le biotope assurant ta subsistance et celle d'autrui, tu trouveras le salut de ta conscience collective lorsque tu auras la sagesse permettant de faire le lien entre ton génome et les mécanismes intimes de la matière.
Aujourd'hui savant, tu admets que le monde n'est pas telle qu'il peut se concevoir limitativement au travers des sens issus de la prédation - Il est notamment un lien invisible entre deux points les plus éloignés de l'univers fait d'un seule force, d'un seul élément reproduit à l'infini comme il est un lien entre deux dimensions fractales de l'univers – Le battement d'aile d'un papillon porte conséquence non seulement sur le climat aux antipodes mais aussi sur la vie d'une étoile à l'autre bout de l'univers. Ce lien passe par une trame matérielle invisible, omniprésente, interactive aussi bien que permanente dont les effets, agissant instantanément de proche en proche quelles que soient les distances sur l'ensemble des composants adjacents, sont notamment connus sous le nom trompeur et réducteur d'attraction gravitationnelle.  .......

Là se trouve le secret permettant de refonder puis d'unifier ta théorie.
      ..... Ainsi lorsque tu comprendras le parallèle entre ta substance, le message binaire issu des finalités technologiques intégrant ta création et la force qui tient les astres à leur place dans le ciel, ta civilisation touchera les sommets et tu seras enfin prêt pour servir le dessein du père. Ce temps annoncera l'entrée de l'homme au service de son histoire . ...........>>   .

.                                                                  .Le 09/09/2012 par Eucharilxtonw.............

 

........  Curieux n'est-ce pas l'abondance de bibliographie ou les connaissances relatives aux lois de la physique en certains domaines à l'opposé des lacunes concernant la notion de force de gravitation !? Nous ne savons quasiment rien sur cette force, au point même d'ignorer les particules ou les liens élémentaires la véhiculant - Certains soupçonnent un "Graviton" sans oser en dire quoi que ce soit. Elle tient pourtant de proche en proche l'ensemble de l'univers et il serait temps de la relier à l'ensemble des forces à peine de ne jamais réaliser le rêve d'une théorie générale. Son absence explique à elle seule l'échec de nos représentations, de toutes nos sciences.

 

                                                                         ..................................................................

                                                                                Résultat de recherche d'images pour "image de l'intervention divine"


N°3 - Mercredi - Marée civilisatrice -

.

<< .... L'éternel nous fit jadis la grâce, par intercession de la nature et oeuvre du temps, de doter notre corps d'une anatomie spécifique et unique permettant l'émergence d'une faculté d'abstraction, conséquemment d'un langage complexe. Ce langage oral, plus tard écrit puis finalement numérique et virtuel constitue l'irrémédiable différence entre l'homme et l'animal; spécificité nous conférant le droit de prétendre à la plus haute destinée par les secrets qu'il recèle. Cette faculté nous permit depuis des temps immémoriaux d'enserrer progressivement l'univers sous l'étreinte de la psyché. Là se trouve notre vocation spirituelle, issue de celle génétique sous l'emprise et le frein malheureux des tendances parasitaires à l'origine de notre corruptible enveloppe charnelle. 

       La perfection de cette étreinte par une civilisation donnée dépend intrinsèquement des institutions politiques et de transmission du savoir qui l'anime, permettant de satisfaire au mieux et en harmonie les échanges avec autrui et parallèlement avec sa biosphère, mais par ailleurs des capacités du langage à dépeindre la teneur ainsi que les variables tenant au monde réel.

      Telle doit être la première étape menant vers la réussite du destin lié à cette intelligence. Cette conquête est toujours en cours d'élaboration et cet élan d'être aujourd'hui en danger à l'aube de ce troisième millénaire puisque échappant aux contrôle des masses ainsi qu'au mouvement évolutif d'adaptation de l'intelligence aux acquis du savoir. Ce mécanisme d'adaptation tu mettras en oeuvre contre le courant conservateur des pouvoirs régressifs corrompus jouissant de l'ignorance des peuples. Plus rien ne viendra alors pervertir la force combinée des peuples vers la sagesse, au travers du meilleur de chacun, tiré de notre inconscient collectif.
      De la structuration de ce langage lors de sa création dépend l'avenir, la durée et la prospérité d'une civilisation donnée. Ce code ainsi que le volume des croyances qui y sont rattachées cristallisent instantanément la hauteur de la vague induite par un courant de civilisation. De cette connaissance partagée naîtra une volonté future affirmée de remédier à l'inertie régressive du destin.
      Ainsi, fils d'Adam et Eve, Tu trouveras la plénitude dans l'accomplissement de ce destin lorsque ton verbe et le phrasé de ton langage seront capable d'intégrer au sein des concepts fondamentaux le lien existant entre ce qu'est la chose en soi et  l'ensemble des représentations ou variantes symboliques chronologiques dans l'esprit de l'homme – Les mêmes concepts établiront par ailleurs l'histoire et  les clés d'évolution du concept en intégrant les paramètres extérieurs directs influant la chose, ainsi qu'il fut imparfaitement tenté puis oublié à l'aube des temps bibliques partout sur la planisphère. Tu ne commettras point l'erreur de tes prédécesseurs privés de l'apport des sciences et ne te fieras point aux apparences car la chose n'est qu'à la croisée des trajectoires de l'information dont l'observateur peut s'enquérir ou percevoir les effets au travers de ses sens sur un instant donné.

       Cet alphabet novateur universel, après concertation et travail acharné semé d'embûche deviendra une acquisition mondiale partagée dont les caractères issus d'une "réflexion" combinée de tous les peuples se déclineront pour former les concepts. Cette écriture n'aura point besoin de valeurs arithmétiques car dans l'absolu, l'éternel voulut que dans l'esprit du sage, rien ne sert de compter : Chaque chose de cette dimension matérielle n'est que proportion ou partage de nécessité entre différentes forces; le devenir de l'objet devant être considéré comme un  transfert ou déplacement de données vers un environnement dont les premiers éléments sont inclus dans le concept lui même.

       Tous les peuples seront récompensés à égalité car les derniers d'hier seront un jour les premiers dans l'avancement de cette tache universelle organisée au sein de "l'institution collective et citoyenne" servant de cadre à la matrice psychique universelle.

...    Tous les peuples se partagerons cette tache au sein des "collectif citoyen universel" et participeront à l'élaboration de ces vingt sept caractères, chacun sur l'un des six niveaux de la matrice trouvant expression au sein de l'humanité, en correlation des projections de la gamme sonore : Chaque création devant s'opérer par l'observation et sur la base des archétypes psychanalytiques locaux. Celles des civilisations qui furent en retard un temps tiendront bientôt la main de celles éreintés par le destin qui ouvrirent jadis la voie par la mise en oeuvre de son édifice politique et spirituel sous-jaçent. Cet élan novateur ouvrira ses bras en la fin du 21° siècle, suivant l'effondrement des géants -
       Ce jour annoncera la révélation du monde au plus près de ce qu'il est, ouvrant la voie vers l'unification des peuples et des savoirs -.... >>

.                                                                                    .Eucharilxtonw le 20/09/2012.

..                                                                                                    ........................................

.                                                                              Résultat de recherche d'images pour "peinture des prophétes"

.

N°6 - Samedi - A l'aube du grand jour - Prise de conscience universelle - Fin de l'histoire -

.                                                                   COMMENT ATTEINDRE LA CONCENTRATION POUR SE CONNECTER A DIEU (LE ...

.

  << ......  L'éternel voulut que tous les destins soient convergents, si ce n'est équivalents sur une même strate d'univers, sans pour autant de notre entendement humain être écrits par avance. Pour l'homme et ses dépendances matérielles, chaque providence de l'esprit libre peut avoir cours sur l'un des innombrables temps ou lieux indifférents qui coexistent simultanément dans la trame infinie de l'univers. Mais l'illusion trompeuse de l'écrivain est parfaite dans cette capacité de figer ou déformer les réalités mouvantes d'un monde tiraillé par diverses forces élastiques et simultanées.

.

La sixième prophécit avance deux scénarios dont l'alternative s'offre encore avec une faible marge de manoeuvre au fils de l'homme en fonction des choix de chacun, à hauteur de 15% pour la première éventualité, la plus optimiste, contre 85% de probabilité pour la seconde plus pessimiste :

.                                                10 Clés pour cultiver la présence de Dieu - Gael Eba-Gatse - EMCI TV

.

.                       * Dans la première augure, la plus optimiste, au lendemain de la phase glaciaire qui dura moins d'une décennie vint le temps de la reconstruction. Les villes, jadis éparses et vidées de leurs âmes par la grande pandémie et la famine, grandirent de manière exponentielle. Cette énième catastrophe éveilla la conscience des peuples repliés un temps sur eux-mêmes et vivant dans la peur du lendemain.

Les forces civiles reprirent le contrôle des institutions non seulement par le fait de la petitesse des structures mises en place lors de la crise épidémiologique et climatique mais surtout grâce à l'intercession systématique d'un organe à la fois politique et spirituel directement créé et géré par des assemblées citoyennes servant de base à l'armature civile pendant le chaos. Les organes centraux parasitaires ne purent revenir sur cet acquis tant son utilité comme son efficacité fut grande durant la période troublée.

L'efficacité de cet édifice social, initié en Europe du nord comme sur le territoire asiatique en quelques lieux de propagation, se répandit effectivement comme un traînée de poudre au niveau planétaire parmi les îlots de civilisation survivants. La démarche culturelle qui s'en suivit, favorisée par la proximité des structures sociales, mena à l'étude critique ainsi qu'à une refonte radicale des données linguistiques et scientifiques menant à la réussite du tant attendu processus civilisationnel universel, créant une harmonie quasi-parfaite entre les hommes et son biotope.

Au même moment en Asie, dans le domaine de l'ingénierie cybernétique fut mis en évidence la possibilité d'établir une communication vibrato-énergétique entre le vivant et l'intelligence artificielle, tandis qu'à l'ouest, des recherches génétiques microscopiques aboutirent à la création providentielle d'un nouveau régne du vivant. Celui-ci fut dispersé dans la nature par œuvre spontanée de l'éternel, ouvrant par cet intermédiare la voie à de nouvelles espèces qui exerceront leur œuvre en des temps immémoriaux. Ainsi fut accomplie l’œuvre de l'éternel nous concernant pour un destin encore plus grand, mais échappant définitivement à l'entendement humain.

.                                                  Dieu M Guerre - Photo gratuite sur Pixabay          

 

 .                      *L'alternative temporelle pessimiste, résultat d'une déviance de la matrice psychique par des mauvais instincts en conséquence des dogmes culturels corrompus, adviendra probablement comme suit -

Après une courte phase intensément glaciale vint le temps du dégel ainsi que la reprise progressive des activités humaines et civilisationnelles. Les villes, jadis éparses et vidées de leurs âmes par les pandémies, grandirent de manière exponentielle mais jamais la civilisation ne put revenir au niveau qui fut le sien avant l'effondrement. L'inertie régressive des systèmes politiques corrompus, fondés sur le culte de la personnalité, dictés par la propriété domaniale et la lutte d'empire, ne put être rompue.

Hormis quelques cités où put s'exprimer l'esprit saint qu'accompagne la quête du divin, la lutte des empires moyenâgeux repris rapidement en intensité, causant les pires atrocités chez les hommes et des ravages matériels incommensurables. Les hordes militaires sauvages, guidées par la folie sanguinaire des maîtres de guerre, rasèrent les villes paisibles où sévirent alors les pandémies, la famine et le cannibalisme.

                        Les siècles passèrent et les portes du temps se refermèrent progressivement sur le meilleur potentiel qui aurait pu associer l'intelligence à la planète mère.

Pour les rares lieux pieux, la quête d'absolu passa un temps suffisant par une recherche critique et constructive concernant la langue, la génétique comme des piliers culturels. La qualité prenant le pas sur la quantité, de ces lieux éparses vivant en bonne intelligence sous l'ére du ''Verseau'', bien que cachés du monde, naquit la solution génétique qui assurera l'avenir du vivant en synergie des autres îlots parsemés dans l'infini, perdus très loin dans l'espace l'intersidéral : Brillante combinaison génétique issue de la providence, dont l'harmonie universelle future se jouera simultanément sur plusieurs dimension, à différent niveau de finition suivant les milieux d'émergence respectifs. L'ensemble de ce travail titanesque préparant le glorieux jour qui sera nommé ''Déflagration biologique universelle''.

Tel dut être l'objet de nos efforts scientifiques mais aussi culturels. Bénis soient ceux qui œuvrèrent à cette tâche magnifique bien qu'elle ne portera ses fruits qu'en des temps immémoriaux, bien après la fin du règne de l'intelligence humaine comme celle des mammifères.

Pour les infâmes et les égoïstes, qui n'eurent soucis que de l'empire matériel, les édifices sociaux successifs ne firent que reproduire inlassablement, sous de faux atours novateurs, des modèles politiques centralisateurs équivalents et régressifs faisant appel, soit au culte de la personnalité, soit à la rigidité des dogmes cultuels passéistes. Seuls ces intermédiaires de pouvoir étant capable de légitimer ainsi que dissimuler la pyramide hiérarchique centralisatrice. Les empires sanguinaires se succédèrent par cycle continentaux, au profit alterné des ethnies ou des groupuscules oligarchiques les plus avides et vigoureux.

                        Le tout puissant ne tarit pas de sanction pour rendre à chacun selon son mérite, punir en fin dramatique et spectaculaire le péché des infidèles. Deux fois par siècles, des fléaux répétitifs s'abattirent du ciel sur les mondes pernicieux sous des formes maintes fois vues dans le passé.

Le cannibalisme, les cataclysmes naturels et les pandémies sévirent durement les cités d'infidèles, menées par des oligarchies perfides.  Mais cet échec désastreux de l'humanité ne sera pas sans conséquences plus graves.

.                                                                                                                                                                            

                         Les forces invincibles de l'univers propulseront notre monde vers l'extérieur du visible pour laisser place à d'autres formes lointaines du vivant dans la fenêtre idéale d'action. Couches internes de l'univers envers lesquels nous serons à l'avenir éternellement redevables.

Ainsi subsistera en cette hypothèse malheureuse un rôle incident, convergent mais néanmoins non négligeable, à savoir d'une part le devoir d'ensemencer du vivant les couches inférieures d'univers encore arides, pour augmenter le potentiel de succés du scénario qui nous échappe désormais, d'autre part de subtilement et sans contrainte guider les civilisations situées sur des couches internes vers la noble mission divine. En ces termes se trouve l'explication parcellaire sur le sens de notre existence et l'objet des visites exogènes recensées depuis la nuit des temps.

.

.                      Ce futur apocalyptique, fut-il malheureux, doit être préparé avec lucidité avant le point de non retour où toute intervention humaine deviendra impossible. Car notre feuillet d'univers ira en s'appauvrissant progressivement, signant la fin de la vie sur terre, puis de basculer vers l'inerte dans sa totalité. Les événements concernant cet horizon crépusculaire s’enchaîneront alors en étape comme suit :

.

1 - Orion au zénith précédant la fin de l'ère du ''Capricorne'' : Ce temps de l'apocalypse, terrestre et galactique, annoncera le retour progressif et définitif de l'être humain vers son état animal originel. Après une multiplication des malformations héréditaires liées aux pollutions nucléaires sonnera pour l'humanité le gond de l'horloge biologique engendrant une mutation génétique profonde affectant la morphologie ainsi que le devenir global de notre espèce : Déformation du pharynx, de la boite cranienne, ainsi que de la colonne vertébrale engendrant une altération majeure des fonctions cognitives comme de la conscience.

.

2 - L'astre de la nuit prend subitement de la distance avec la terre et devient un point dans le ciel :  Ce temps annonce la Fin du régne des hommes et des mammifères. Extinction massive des espèces suite à un cataclysme global affectant le système solaire et notamment planétaire causé par un astéroïde géant venant de l'extérieur du système solaire. Développement puis primauté d'une nouvelle forme de vie parmi les espèces archaïques.  ...... >>

 

.                                                                             Eucharilxtonw pour enim-cerno le 07/04/2020

.                                                                             ............................................................................

.                                                                              ..........................................................................

                                         Au sortir de cette lecture ne peut vous échapper une question qui semble principale : Quel est le sens de la vie dans l'univers ? Quel est notre rôle, humains, dans cet édifice complexe et infini dont l'inerte comme l'impalpable semblent être les éléments strictement majoritaires ? La science avance mais point encore de réponse définitive en ce domaine. Nos édifices culturels humains représentent depuis toutjours des ensembles de croyances organisées. Tout ce que nous tenons pour certain relève en fait d'un socle de convictions considérées comme incontestables à un instant donné. En avons-nous conscience ? Mon dispositif philosophique relève donc lui aussi de l'hypothèse. L'histoire montre d'ailleurs que touts nos constructions s'éffondrent avec le temps pour faire place à de nouvelles connaissances plus adaptèes à l'air du temps ou plus conforme à l'ensemble des expériences palpables et vérifiables. Le dogme scientifique prévaut aujourd'hui sur les autres. Nos certitudes, quelles qu'elles soient, évoluent avec le temps. La science elle même est une construction dont les éléments de base sont des axiomes fondés sur un langage abstrait, mathématique la plupart du temps  et (ou ) sur des expériences vérifiables et reproductibles. Le débat le plus passionnant et polémique reste et demeurera sur le sujet inexplicable du vivant. Une chose semble certaine concernant la matière vivante : L'énergie initiale de l'univers s'est progressivement figée pour passer de l'énergie vers l'inerte . Inerte qui se recombine en partie pour reprendre une forme d'activité contagieuse dont l'issue échappe encore à notre entendement - Je vous donne ci après une définition, une approche éclairante personnelle et subjective du vivant.  Acception à vérifier et comprendre dans l'environnement de ma théorie exprimée au sein des "sept prophecits" :

Définition du vivant par Eucharilxtonw pour enim-cerno le 22/06/2020 :

La vie émane de l'énergie potentielle de l'inerte en liant des éléments infinitésimaux spécifiques, selon des réactions chimiques universelles valables dans tout l'univers, en allant vers une complexité croissante, de manière à créer un maximum de connexions caractéristiques et visant ainsi à étendre de manière exponentielle son emprise afin, par son intermédiaire, de permettre la transition globale vers un nouvel état d'équilibre de l'univers, contradictoire au cycle répétitif de l'inerte.

 .                                                                                          .....................................................

                                                                            amos.

.                    

- N°5 - Vendredi -La cinquième prophécit   - Crépuscule de la civilisation - Ce fut un «Vendredi»

 

 << ......   Ainsi, l'éternel voulut donner à chacun le libre arbitre et que nul destin ne soit scellé par avance.                                                                       

Le pire est en construction mais il est encore temps de donner tort aux prophètes en agissant sur la convergence néfaste de facteurs survenant entre la cinquième et la septième décennie du troisième millénaire aprés JC. Les paramètres sur lesquels nous pouvons intervenir à échelle humaine pour minimiser le cataclysme sont dans le domaine des Structures Politiques, des données culturelles et scientifiques, des facteurs migratoires. Nous échappent définitivement les facteurs climatiques, biologiques, stellaires.

Ce temps, lorsqu'il sera venu et s'il advient, de la faute du pécheur, sera celui du malheur : En moins d'une génération, en partant des grandes puissances d'Asie, du moyen Orient, jusqu'à l'Occident, entrainant par ricochet la planète entière dans leur declin, partout, la civilisation vacillera, reculera et les forêts gagneront les mégapoles pour ne laisser place qu'à d'éparses ilôts urbains gelés dont la strucutre sociale se partagera entre modernité et des structures politiques de type féodal.

Le récit biblique regorge d'avertissement sur la vanité et l'égarement des hommes. Quel a été le crime de Sodome ou de babylone. Elles vivaient dans l’orgueil, l’abondance et une molle oisiveté. Voilà comment elles vivaient, ainsi que ses filles; elles ne tendaient pas la main à l’affligé et à l’indigent. Elles sont devenues hautaines et elles ont commis des abominations devant l'éternel; aussi subirent-elles l'extermination afin de remettre les choses en l'état de nature mais surtout pour redonner un nouvel élan à la descendance et de voir plus justement.

Tant de siècles aprés ces multiples châtiments, annoncés par les prophètes, rien n'arrêta l'avidité des hommes ni les pouvoirs corrompus. Ces méfaits eurent pour conséquence de répandre inlassablement partout dans le monde le malheur siécle aprés siècle. L'homme ne voulut prendre le chemin d'une civilisation créant l'entente entre les communautés, une égalité sereine au sein de chaque peuple, l'harmonie entre la nature et son créateur. Il fut dit par les humbles serviteurs de l'éternel que les hommes sont partout strictement égaux et leur différence ne tenant qu'à l'adaptation, à leur mode et lieu de vie. En firent-ils application ? L'amour de l'autre ne put trompher nul part et il n'y eut depuis toujours que luttes, massacres et conflits.

Son arrogance pseudo-scientifique comme sa dévotion hypocrite ne le menérent une fois encore partout qu'à la surexploitation des ressources et des dogmes, la vanité, la haine d'autrui ainsi qu'à la destruction. 

.

…................................ Alors le tout puissant prépara une nouvelle réplique vengeresse mais en concédant préalablement à l'homme un avertissement avant de répandre partout le malheur. Des signes lui furent présentés une fois encore avant la destruction des cités maléfiques.

Le tocsin gronda et prit toutes les formes cumulées des crises bibliques d'antan, à l'image de la tour de Babel, du déluge, du déclin que connurent toutes les civilisations détruites par la colère divine. Ces présages s'étalèrent sur une période d'un demi siécle à compter de l'apparition de l'énergie issue de l'insécable.

L'homme les vit-il ?

-      Le rêve cosmopolite s'assombrit à l'aube du troisième millénaire dans le chaos désordonné des langues confuses et des clans.

-      Des nuages puants et opaques ne quittèrent plus les grandes villes où les richesses naturelles s'épuisèrent.

-      La nourriture servile s'affadit dans les enclos et la chair consommable n'eut plus aucune vitalité ni goût pour satisfaire le besoin des hommes.

-      Les saisons devînrent de plus en plus instables et ressemblantes, le niveau des eaux affligea les populations côtières, bientôt en exode et la diversité des espèces animales comme végétales ne fut plus qu'un souvenir lointain.

-      Les banques finîrent en indigestion de l'argent qu'elles avaient corrompu, causant la ruine des Etats comme des acteurs économiques, s'en suivit la dérive pernicieuse des systèmes financiers hors de contrôle. Le papier brûla pour faire place au vieil étalon à l'éffondrement des places boursières. Les conflits sociaux n'eurent plus de fin et le droit n'eut plus sa place qu'en façade dans les prétoires.

..........................................      . Les signes présurseurs semblaient clairs ainsi que convergents tandis que la sagesse désorganisée des puissances civiles ou de l'information n'eurent pas leur mot à dire. Tous furent aveuglés par des préoccupations égoïstes, laissant agir l'inertie du destin. Il se pouvait encore changer les choses mais les Empires, qualifiés ou masqués, assis par la force ou la ruse démocratique, engagés dans une compétition sordide et vide de sens ne sûrent prendre la voie du salut ni rendre la parole aux peuples baillonés, écrasés par les servitudes ou les armes. Face à cette obstination insensée se produisit une montée en puissance des mêmes signes jusqu'au début d'une ére climatique nouvelle … .

Devant le mur il suffisait de faire preuve de repentance pour revenir sur le chemin de l'éternel. Ce put être le cas mais point de volonté et les couloirs du temps se refermèrent progressivement, déjà à plus de huit chance sur dix en ce début de troisième millénaire.

.

….......................................... Le souffle de l'éternel rendit alors son jugement fatidique et final. Sentence dont les manifestations survinrent en deux temps successifs espacés par deux décennies. L'homme avait lui même construit les multiples faiblesses qui allaient l'anéantir et l'empêcher de sauver son monde :

.

... Dans un premier temps ….

#.  A- ...................................... Les souillures du sol entrèrent profondément dans la chair des hommes, avilissant sa substance génétique, par conséquent son esprit. En conséquence des polluants et en l'absence millénaire de sélection naturelle, les malformations congénitales devînrent un fléau, particulièrement pour le sexe mâle. L'émotion n'eut plus sa place dans l'esprit ni le coeur des hommes. La folie s'empara progressivement des idées et des actes. Les concepts fondamentaux, vidés de leurs sens, tombèrent en paroxysme contradictoire. L'accessoire prit la place à l'essentiel dans tous les sujets -

-      La surpopulation montra ses premiers signes de perversion. Poussés par une folie meurtrière, les hommes s'entre-tuèrent sans pitié et la mort devint un destin prisé par une partie croissante des populations. Les chemins politiques tombèrent en surenchères hypocrites et paralysantes menant à la ruine comme à la division...

-     Ruinés par les crises financières, rongés par la corruption, les conflits de pouvoir et le repli des clans, les colosses politiques s'affaissèrent progressivement au profit des structures politiques locales de récupération en faisant appel aux dogmes régressifs du passé.

-     La population des mégapoles, jadis innombrable, décru puis se fit de plus en plus rare à la faveur des vagues migratoires successives. Finalement, le seuil de déséquilibre fut atteint partout au sein des premières puissances d'aujourd'hui et la scission devint inévitable, finissant en bataille sauvage de territoire à l'image du conflit yougoslave passé, menant à la division des Etats. Les armes sales se firent entendre en expression vengeresse des conflits passés. Les savants n'eurent plus d'intelligence que le nom et les technologies ne connurent alors plus aucune fiabilité ni aucun renouveau.

Sur la terre comme sur les mers ou dans les airs, les monstres d'acier de tous les genres ainsi que les constructions s'écrasèrent et s'effondrèrent en cascade, l'énergie n'arriva plus que par intermittence. Toutes les applications scientifiques furent durablement en échec.

#.  B ............................................ Puis, finalement et dans un second temps, ...

Une période trompeuse de quatre décennies affecta la planète entière pendant laquelle la chaleur fit suffoquer les hommes et les bêtes . Puis, durant quelques années s'installa finalement un climat chaotique, créant la confusion des saisons et fit entrer les tropiques en zone tempérée. Comme une annonce préalable de la fin, les quatre saisons finirent par se ressembler pour deux années consécutives. Les hommes vîrent dans le ciel des migrations inhabituelles. Cette période fut caractérisée par un étrange calme hivernal, une douceur continuelle, répété où la couleur des feuilles dans les arbres ainsi que le faible taux de récolte donna l'alerte, les petits mammifères comme les volatiles connurent subitement des pertes records. Le pied des arbres et les bords des routes devinrent le décor macabre de cet hécatombe.

Le temps s'immobilisa à la faveur d'un changement solaire soudain, le nord géographique se multiplia, n'eut plus de sens véritable lorsque le soleil devînt blafard. Cette quiétude ne dura point. La nature en fut bouleversée avec son cortège de malheur climatique et sismique. La tempête de glace se leva alors soudainement un mois d'Octobre.

Ce fut le retour brutal d'un cycle de froid intense et durable commençant par un terrible hiver au cours duquel divers virus et germes mutants décimèrent les populations par millions. Les réseaux décisionnels, de communication et d'approvisionnements furent alors intérrompus par les rigeurs de l'hiver et les hordes de pillards, aggravant les pénuries, accélérant la spirale infernale de destruction. 

La médecine avait perdu sa vertu, son sens premier dans les dédales du profit ou en réformes imbéciles, les remèdes toute acuité, plus aucun traitement ne put bientôt soigner les maladies exotiques. Ce premier hiver marqua le début d'une << sombre période >>. ( dark âge )

.................................................    Ce temps marqua partout la chute certaine, bien que provisoire, de la civilisation. Seuls subsistèrent quelques ilôts hagards de civilisation.  Tel le phénix, l'oiseau renaîtra de ses cendres en offrant une fois encore le choix du destin aux hommes de bonne constitution …..... >>

.

............                          .....              Eucharilxtonw pour Enim-cerno le 02/06/ 2016.

                                                                           Résultat de recherche d'images pour "image de l'intervention divine"

.;.........

Revenons sur la conjonction de paramètres citée dans le texte de cette "prophécit" pouvant mener l'humanité à la décadence dans un avenir proche :

Quelques données sur des sites tiers pour vous convaincre d'une conjonction de phénomènes  ..............

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

http://liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/previsions/refroidissement.html

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/07/31/population-mondiale-en-2050-l-afrique-en-forte-croissance-l-europe-perd-des-habitants_4706220_4355770.html

http://presidentielles2012projet.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/06/15/43-millions-de-migrants-necessaires-en-europe-d-ici-2050-pou-564361.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Europe-doit-accueillir-1-3-milliards-de-migrants-d-ici-2050-8634.html

...............................

................. Qui peut encore croire que nos civilisations outrancières pourront perdurer des siècles et millénaires dans cette voie de surconsommation ? Y croyez-vous vraiment encore ? Quelle forme prendra la chute ou le déclin dans cet élan impérialiste effréné ? Cette cinquième prophécit fait état de cette préoccupation obsédante qui peut nous inquiéter à juste titre - Les images se bousculent dans ma tête et je dois les résumer ici le plus fidélement dans le cadre restrictif d'un récit manuscrit : J'espère y être fidèle - Des preuves ? Il est trop tôt mais les premiers signes sont déjà là,... avant l'échéance ! En tous cas,... pour ma part, je les vois se manifester aux détours des actualités partout dans nos sociétés dites avancées - J'aimerai me tromper -

.                                                                                               .......................................................................

                                                                                                       .........................................................

.

 ...........................................................................  Etes-vous étonnés par les précédentes affirmations sur le langage ou sur cet avenir proche signant la fin de nos civilisations avant rebond ? Prenez donc conscience des limites imposées par notre langage, culture et mode de conceptualisation. Vous réaliserez alors pourquoi notre siècle de science et technologie bute sur les idéaux dépassés d'un autre temps. Notre culture évolue sur l'ensemble des strates culturelles sans y faire le ménage. Le language, la matrice doit évoluer avec les savoirs pour s'adapter aux acquis de la connaissance et cela ne fut jamais le cas sans les soubresauts chaotiques de l'histoire, des confrontements entre les civilisations - La guerre et les génocides seront-ils pour l'éternité les arbitres de la lutte entre les peuples ? Il suffit de lire les pages de l'histoire  pour en avoir conscience - cf article "théorie du conflit permanent" - Un language international reconnu et créé par l'ensemble des nations et incluant les derniers acquis du savoir, ne se substitutant pas aux cultures ( ... car il ne s'agit pas de créer une culture uniforme ou unique ni de faire disparaître les langues locales en usage ) mais permettant de concrétiser un terrain d'analyse, de rencontre, de dissection et d'union des concepts ne peut représenter qu'un avantage. Notre civilisation, nos civilisations souffrent elles aussi de ce mal incurable.

Cette correlation suppose par ailleurs de disposer d'un élément institutionnel citoyen généralisé capable de générer cette évolution, guidé par la sagesse collective, sous  l'implusion des plus nobles inspirations, en excluant prudemment la fougue vengeresse ou l'hystérie collective grace au dialogue institutionnel - Celle-ci fait aussi défaut ! Voyez alors en ces termes et perspectives l'utilité potentielle du "collectif citoyen Universel" dont je défends la noble cause impersonnelle. Est-il impossible que l'ensemble des nations entament un travail de réflexion et de création conjoint sur les sujets abstraits qui divisent le genre humain depuis l'aube de l'humanité ? Si cela s'avère impossible, notre parcours dans son entier n'aura alors plus de sens - La religion exprima sa magnificence tour à tour dans les objets et la multitude des dieux  puis au sein de lieux de culte, puis dans le "verbe" créant la LOI ainsi que la foi en un dieu unique dont la parole fut révélée. Il est désormais temps pour nous tous, puisque nous avons été fait à l'image de l'éternel et qu'il nous fait confiance, d'entrer dans l'intimité des concepts "clés" exprimant le verbe car c'est dans l'expression, la compréhensio du plein potentiel de ses paramètres que la vérité pourra s'exprimer. Ce travail nous incombe à tous, collectivement.

.

 ........................................................... S'il vous semble que ces hypothèses et conjectures soient justes ou menant vers un plus de vérité - Faîtes les connaître . Ecrivez les, imprimez les, affichez les, transmettez les, ... jeunes de tous pays .... taguez le nom du sîte sur les murs de vos villes.

      .                                                                                                 ...........................................

 eucharilxtonw - audrey

 

.................   Les deux dernières prophécits seront développées dans l'ouvrage d'Eucharilxtonw intitulé " LE DERNIER SECRET ". ................
 

Date de dernière mise à jour : 29/10/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire